Vous aimez la poésie romantique et tout ce qui véhicule des sentiments profonds ?
logo d'amour, photo d'amour, image d'amour, Romantique lettre & poème d'amourAlors vous invitons à une journée spéciale lettre et poèmes romantique , on vous offre ce café poétique encore chaud, poussez la porte et donnez nous vos impressions...Ici, nous vous chantons l'amour à notre manière avec tous nos poésies d'amour, musiques et images ...

Poème d'amour pour décembre

Alors voici décembre, la nature en mon corps froid
Par l'absence de vos mots ne vie plus cet émoi
Recherchant comme jadis la chaleur de votre peau
Qui infiltrer ma vie à faire naître un chaos
Je résiste et je vois en mon âme cet amour
Qui s'élève et qui crie votre beauté qui parcourt
Dans ma tête l'envie de vous revoir un jour
Bien présente sans cesse comme en mon cœur toujours
J'entend encore claquer le son sourd de mes pas
qui résonne vers vous jusqu'à frôler déjà
Votre sourire qui m'enflamme de plaisir je reçois
Et vos bras qui m'accueillent et qui me mettent en joie...

Est-ce cela la guerre ?
.
La moindre parcelle de vie se bat
La moindre parcelle de vie se débat
La moindre parcelle va de pas en pas
La moindre parcelle fait la guerre au trépas...
.
Donc la vie est une guerre ...
La plus belle des guerres
La guerre des amours mortes
La guerre des femmes fortes
.
Le manque d'amour est la guerre
Le manque d'amour crée la guerre
La guerre des hommes rendus fous
La guerre des hommes qui se jouent...
.
La guerre crée le manque d'amour
La guerre renie les tendres amours
La guerre crie le nom des religions
La guerre crie l'argent comme fond
.
Moi je voudrais tellement la faire
Je voudrais te faire la tendre guerre
Dis, me laisserais-tu enfin te la faire
Cette guerre, guerre sortie des enfers ??

Il y a de l'attente * * *
Voilà que je t'attends encore ... ton absence
Maintenant quotidienne, alarmante, insensée
M'oblige à craindre cette si fière indifférence
Tu ne sais pas conjuguer le verbe pour aimer
Pourquoi tous ces jeux qui portent malchance
Pourquoi te jouer de mon coeur tant malmené
.
J'apprécierais revenir aux amours d'enfance
Du temps où la vie, le soir, m'était expliquée
Où mes parents protégaient mon innocence ...
J'aurais l'envie de mon père pour me bercer
Ces instants où mon âme goûtait sa chance
Seuls vrais moments de bonheur, en vérité ...
.
J'étais heureuse et je savourais ma chance
Je m'endormais alors dans des bras aimés
Les rêves naissaient en grande abandance
Est-ce que j'étais une enfant trop protégée ?
La neige tombe encore et tout recommence
Un autre Noël qui dans cet hiver, va arriver ...

Multitude mots doux et lettres romantiques

Il existe une multitude de mots doux
Que toujours j'aimerai venir poser
Au délice de sentir vos joues...
Et sur vos lèvres amarrées
Tant de silence à partager
Sous votre regard me fascinant
Sur la soie de mon amour inaltéré
Et notre histoire, et tous nos moments
Afin de délecter en vous mon poète
L'emblème de mon bonheur
Où vous traversez dans ma tête
Avec ces couleurs qui viennent du cœur
N'oublier jamais combien je vous aime
Et tous vos baisers qui me font frémir...
Ma plume et ces mots que je sème
Pour constituer votre empire...
Quand vous m’écrivez à votre tour
Ces lettres d'amour qui adoucissent mon cœur
Mes cris vous exposent mon amour
Pour vous forger un monde meilleur...

Avez-vous vu mon âme fuir
Le long les rues au firmament
A la recherche de nos plaisirs
Et de notre bonheur tout ce temps
Elle cherche en vain votre douceur
Et puis vos yeux qui papillonnent
Lorsque ma main glisse sur votre cœur
Se défile quand votre corps s étonne
Vous acclamant tard dans la nuit
Ou dans un rêve où je survis
Je vois vos lèvres qui me sourient
Et des je t'aime que l'on se dit
Et dans la nuit je vois en vains
Sur l'horizon de notre amour
Les étoiles filantes et nos mains
Qui se retiennent tour à tour..

Viens sur moi répandre ta douceur
Jamais autant j’ai eu besoin
Sentir en moi battre mon cœur
Avec toi m’évader plus loin
Dans un autre ciel divin
Ou en toi je vois mon ardeur
Renaître en mon corps éteint
Des lumières secrètes du bonheur
Je voyagerai sur tes chemins
Marcherai sur le sable de tes dunes
Plongerai dans tes mers aux confins
Sous nos deux étoiles communes…

Je marche vers les ténèbres
Vers l'horizon funeste
Mais la vie qui m'entoure et me baigne
Me dit quand même ça vaut la peine
Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dédie ma mort
Et je saigne, saigne encore
Mais...La bataille est belle
Celle de l'amour
Disperse tout
La bataille est celle
De longs, longs jours
Mon amour
L'on peut se retourner
Mais le ruisseau ressemble à l'eau
Quand tu pars
Il n'en reste qu'un bleu noir
Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance
Me dit quand même qu'au fond de ma peine
Survit un cœur couleur vermeille
Qui bat, car... La bataille est belle
Celle de l'amour
Disperse tout
La bataille est celle
De longs, longs jours
Mon amour

Puis je effleurer vos notes blanches
Celles qui m'enchantent dans le noir
Elles se situent près de vos hanches
Et me font perdre mon cafard
Je composerai cette musique
Sur votre corps plein de trésor
Vous me donnerez ce son unique
Qui vers vous transite sans effort...
Avec votre âme sur ma dune
Je vous ferai vivre mon envie
D'une sonate au clair de lune
Pour vous faire rêver chaque nuit

Et toute mon âme errante et mon corps
Vous recherchent sur les plus doux accords
D'un long soupir profond ou d’un soupir secret
Qui dans un sourire vient doucement m’aborder
Au chant d'une complainte tant endiablée
Où s'imprégneraient en moi vos lettres d'amour écorchées
Vient alors se mêler subtilement le délicat parfum
De leurs douceurs suaves fixé à leurs embruns
Par la pureté de votre amour mélangeant
L'aurore de nos envies, d'un simple tremblement
Elles livreraient comme une pluie diluvienne
Tout l'or de nos je t'aime, sans aucune peine...

Cette nuit à pas de louve je viendrais discrètement
Sans un bruit me glisser rejoindre vos sentiments
Dans vos rêves merveilleux, avec mes innombrables
Désirs de vous dire tout bas en moi mon incomparable
Envie de votre présence, ou timidement de mes yeux
Je ferais glisser en vous chaque prélude audacieux…
A la mélodie nocturne qui sonne aux notes délicieuses
Sous leurs belles étoiles, celles des plus lumineuses
Afin d'effleurer chaque grain qui compose votre peau
Sur la pointe de mes pieds avec mon chapelet de mots
Je vous ferai vibrer sous l'écho de ma voix
Votre cœur et vôtre âme les réchauffant du froid
Ou dans l'ombre de leur empire je bâtirais, chasserais
Tous vos moindres cauchemars, dans un exquis baiser
Offert au brasier de mes lèvres pour une trêve
Je vous emporterai jusqu' à ce que l'aube se lève...

lettre d'amour

Cette lettre d'amour si précieuse
Dans vos mains, détenue,
Comme toujours sulfureuse
Jusqu’à la nuit venue
Mon amour si pudique
Vous a donné vertige
D’une façon chaotique
Jusqu’ à perdre vestiges
A sentir naître en vous
Comme une réminiscence
D’un accord qui secoue
Donnant vie à vos sens
Puis le moment d’après
Où l’espace se confond
Dans mes yeux étoilés
Vous suivez l’horizon
Pétrifié de plaisir
A revoir dans mes mots
L’instant où le désir
A réchauffer votre peau
Vous y avez vu des endroits
Ou votre cœur s’est échoué
Sur mon corps en émoi
Ou vous étiez attachée…
Sur mes visions d’amour
Vous êtes devenue celle
Emportant sans détour
Mes poèmes d'amour sous votre aile
Pour revivre la passion
Du premier rendez-vous
À revivre la fusion
De tous nos gestes fous…

Quand après une longue nuit fatiguée de larme
Sur un soupir de détresse se bascule le jour
Sans nul envie, de me lever, juste que mon âme
Capture chaque belle image de toi mon amour
Précieusement à la lueur claire du petit matin
Obscurci par des idées noires faisant naufrage
Dans le néant de mes pensées, quand en vain
Je te cherche, dans la tempête qui me ravage
Sans un mot d'amour dit je fonds en silence, besoin de toi
Vois combien je t'aime mais le vois-tu ? Alors surtout
Ne me laisse pas, et encore contre toi serre-moi
Rassure-moi, dis-moi tout bas ses mots doux...

Emmène-moi dans tes bras à quitter la terre
Et garde-moi tout contre ton cœur prisonnière
Qu'afin j'aspire à ta tendresse, et puis l'accroche
A mon corps, loin des turbulences en approche
Frôle-moi de tes mains à rejoindre les cieux
Et touche-moi par tes doux gestes voluptueux
Pour écrire l'amour sur ma peau avide de caresse
En manque de ton être, fais en une forteresse...

Duo de plumes Danièle LABRANCHE - Pierre-Jean BOUTET

A l'abri d'une ombrelle,
L'aube avait commencé à se teinter d'automne,
Un brouillard par instant faisait comme un rideau,
Déjà dans le lointain on entendait les hommes,
Qui chantaient dans les vignes et jouaient du ciseau.
Et puis au fil des heures, la tiédeur s'installait,
Le soleil projetait une douce chaleur ,
Duo de plumes Danièle LABRANCHE - Pierre-Jean BOUTET  A l'abri d'une ombrelle
Et c'est ce moment là, qu'alors je choisissais,
Pour faire une balade dans des lieux enchanteurs.
Par un sentier discret dont j'avais le secret,
Il m'arrivait souvent d'aller perdre mon âme,
Aux abords d'un ruisseau que j'aimais voir couler,
Dont les oiseaux siffleurs enjolivaient le charme.
Jamais âme qui vive n'a croisé mon regard,
Pourtant ce matin là il y eût dans le silence,
Un léger bruit de pas, des brindilles qui dansent,
Je te vis derrière moi, à la main ta guitare.
Un peu dépenaillé, les cheveux en bataille,
Tu te tenais penché, aux lèvres un air canaille,
Tu m'as dit, ''mais que cherchez- vous là ô jolie demoiselle,
Etes-vous égarée, quelle jolie ombrelle !
Le soleil tape fort prêtez-la moi ma belle,
Moi avec ma guitare je fais des ritournelles,
Passons donc un moment sur la berge si verte,
Vivons ces sensations par le hasard offertes''.
Pouvais-je résister à la charmante invite,
Le garçon est aimable, il a bonne conduite,
Nous nous sommes assis par force un peu serrés,
A cause de l'ombrelle, car étroite elle était.
La musique nous berce au point que l'on balance,
Je me sentais si bien et aussi en confiance,
Et quand il s'est penché, sur moi c'est sans surprise,
Que je sentis ma bouche par ses deux lèvres prise.
J'ai vu dans son regard une ombre de tendresse,
Sa main s'est égarée au hasard de mes tresses,
Qu'il a su dénouer, sur le sol étaler,
Pour faire un oreiller de mes cheveux défaits.
Son souffle dans mon cou, ses baisers sur mes joues,
Je me suis réfugiée dans ses bras enserrée,
Et j'ai senti soudain filer mon insouciance,
Glisser entre ses mains le manteau de l'enfance.
La suite de l'histoire elle est hélas connue,
Le gentil troubadour, le si bel inconnu,
S'est éloigné bien vite à la tombée du jour,
Ne me laissant de lui que l'ombre de l'amour.
Et à l'été suivant quand mûrissent les blés,
C'est un prince mignon, un tendre nouveau-né,
Qui occupe mes bras sous la petite ombrelle,
Chagrin et nostalgie s'envolent à tire-d'aile.

Pierre-Jean BOUTET et Danièle LABRANCHE

Comment trouver l'inspiration pour écrire poème de la vie ? Ici, vous trouverez des modèles poème de la vie les plus beaux et tendre, poème sur la vie triste et autre..

Bonsoir à tous,
L'épisode "A la dérive" touche à sa fin. Un recueil plus court que le précédent mais j'ai envie d'un cahier neuf, de mots neufs... Le texte qui suit s'impose comme un mot fin même s'il est bien marqué de la dérive d'un chagrin d'amour qui s'éternise.
Alors tournons la page! Si tant est que je puisse orienter ma plume vers de plus douces contrées, si possible sans haine ni violence... Il fallait ça pour finir, un texte peut être un peu méchant... De quoi faire le vide.
Et ne vous méprenez pas, j'enchaîne dans la foulée! Avec un titre aussi simple que "l'écho du cœur"
J'ignore ce que l'écho fera résonner mais je ne saurais pour autant le faire taire. Merci à tous de faire vivre les maux dits vain, en passant, en lisant, en aimant, commentant ou partageant! Merci infiniment.

Oui nos cœurs étaient bleus, et l'amour dans nos yeux

On croyait à la vie, et en ses jours heureux,

Il suffisait d'un seul regard... mais soudain c'est trop tard.
On ne s'est pas tout dit, on ne s'est pas assez souri,
Sais-tu combien aujourd'hui, je me meurs de l'ennui
Qu'un jour tu as laissé, parce que trop tôt parti.
Tu aurais dû ce jour, avec toi m'emmener,
Ta tombe aurait été la mienne, et l'un contre l'autre blottis,
Sous cette dalle où tu sommeilles, on serait tous deux réunis.
Cette journée était si belle, nos projets étaient infinis,
On avait toute une jeunesse, à s'offrir comme ciel de lit,
De tes grands yeux je me rappelle, pourquoi ont-ils rejoint la nuit ?
Qu'en est-il donc de nos promesses, de nos désirs, de nos envies
Oui c'est à toi que je m'adresse, mon tendre amour, mon endormi,
Je te croyais ma forteresse, pourtant quelqu'un l'a démolie.
Vingt ans, des idées plein la tête, deux cœurs qui battent à l'unisson,
On rêve de faire la fête et de s'aimer sans concession,
Sans penser que la vie s'arrête et nous oblige à l'abandon.
Tu sais, on ne s'est pas tout dit, je n'ai pas eu le temps,
D'être au cœur de tes nuits, que tu sois mon amant,
On a fait des projets, mais la mort les a pris, dans un long crissement.
On m'a tout raconté, de l'envol de ton âme,
Dans les tôles froissées de ta voiture en flamme,
Moi je n'y étais point, je n'ai rien vu du drame,
Mais au fond de mon cœur, brûle un brasier infâme.
Et encore aujourd'hui, flotte ton souvenir,
Ta photo est jaunie, tu n'auras pas de rides
Les miennes c'est ta mort qui les a faites venir.
Je voulais oublier mais ce soir la musique
T'a rappelé à moi, ravivant ma douleur
J'ai revécu alors, ces instants maléfiques
Tu es là près de moi et mes yeux sont en pleurs.

poeme la vie est un combat

La vie... 
La vie est un long couloir,
Facile d'y broyer du noir,
Quand tu écris ton histoire,
Lui, il l'a rêve sans y croire,
Moi je la vis dans l'espoir
D'en nourrir ma mémoire..
les plus beau poeme sur la vie

poeme la vie continue


Je danse la vie
je savoure l'Instant..
pour faire durer tous ses moments
j'éfleure de mes doigts mes reves..
à fleur de peau
comme un oiseaux ,je vole
je respire l'air du temp
la vague au vent.
mon âme tranquille
j'exprime mes envies
je m'ouvre a la vie
un crie de folie
je ris aux éclats ,
souris même si j'ai mal.
j'écris,dessine mes réves
brièvement.
au plus profond de mon coeur
Sommeil en moi tous mes secrets que je garde
graver a jamais.

poeme triste


Souffle coupé
Je cherche nirvana, l’état de transe unique,
Mais j’ignore où je suis, oui je me suis perdu
Souvent dans des états d’intérieure panique,
Souffle coupé les cris ne sortent même plus.
C’est le choc d’exister, de ressentir des choses
Sans savoir apaiser le feu des ecchymoses.
Transcender tout mon être n’est pas mince affaire
Car mes nerfs sont des traîtres et n’en ont rien à faire.
Pourtant ce n’est qu’un souffle, apprendre à faire un vide,
Même assis je m’essouffle de tensions stupides.
Respiration profonde et néant dans le crâne…
Mais ce néant s’inonde, où ferme-t-on les vannes ?
Je n’ai point de sagesse si déterminée,
Une pensée m’oppresse et puis c’est terminé.
Saccadées sont mes heures offertes à la détente,
De bouts de maux, de heurts et de rêves en attente.

poeme la vie est belle


Fut un temps
Où tout était noir
Où tout espoir
Était Mort
Puis vint ce carnet
Ce cahier noir
Dans lequel j'y décrivais
Mes peurs
Mes angoisses
Mes peines
Et mes douleurs
Carnet de mort
Où la Faucheuse
Y trouvait toute sa place
Livre noir
Dans mon Coeur amer
Où seule régnait la Mort
Livre noir
Enfermant mon Ame meurtri
Par tant désespoir
Ce livre maudit
Restera clos
Pour en écrire un autre
Mais en couleur...

poeme la vie est dure


A la recherche de soi...
Je ne cherche pas l'approbation. Je ne désire pas l'admiration. Je ne veux que la reconnaissance, non pas celle que l'on nomme célébrité, mais bien la reconnaissance de ce que je suis.
Ne m'encensez pas, ne me flattez pas, je n'en ai nul besoin, ne m'imitez pas VOUS n'en avez nul besoin. aimez moi ou ne m'aimez pas, critiquez moi si c'est avec bonne foi. La seule chose qui vaille c'est être soi-même mais l'être au mieux de ses possibilités, chercher sans cesse à s'améliorer, et toujours rester humble devant l'autre.
Nous sommes tous unis dans notre humanité et tous différents fort heureusement. La sincérité restant pour moi le meilleur des langages, je vous le dis tout net, je suis ce que je suis, et ne chercherais jamais à être autre chose, mais je vise chaque jour à être mieux qu'hier.

poeme la vie est injuste: Pas d’excuse

Tu sais c’que tu m’as fait, qu’aurais-je à ajouter ?
Juste ce dernier jet d’encre en mépris chargée.
Tu as semé la mort au pays de l’amour,
Bien inconsciente alors comme au tout premier jour.
Sans savoir au final ce qu’impliquaient tes choix
Tu m’as fait tout le mal que j’écris, que tu vois.
Du début à la fin de ces années de doute
Dans ta tête en parpaing et dans ton cœur en croûte,
J’ai mesuré mes choix et t’ai offert ma vie
Mais toi tu as fait quoi ? Pas vraiment réfléchi…
T’es venue me changer, et ma vie à redire,
A me faire passer pour un con, c’est peu dire !
Puis tu m’as fait chanter, danser, sauter, courir
Après rêve brisé pour aussi me détruire.
Hypocrite, égoïste, je persiste et signe !
Infantile et, j’insiste, vénale et peu digne.
Je suis dur et méprise un peu trop ta personne.
C’est que je réalise combien tu es conne.
L’amour s’en est allé et j’ai les yeux ouverts,
Je me vois déballer enfin ce sac de nerfs.
Tu n’as pas plus d’excuse que j’en ai ce soir
Parce que je t’accuse encore sans savoir…
Si y a que toi qui sais j’vais pas fermer ma gueule
Pour autant de regrets et de nuits bien trop seul.
C’est ici mon chez moi et j’invite qui veut
A lire que c’est toi qui me sors par les yeux.
Je criais sur les toits que j’étais amoureux,
Si aveugle autrefois, j’y vois de mieux en mieux.

poeme la vie de mere theresa: La vie va te secouer

Tu veux sortir de l’eau, ne jamais te noyer,
Tu veux sortir du lot sans te faire broyer.
Accroche-toi ami, la vie va te secouer,
Même un homme averti n’en vaut que la moitié.
Y a comme un bout de toi qui a peur de la chute
Mais tout le reste y croit et continue la lutte.
La sueur perle à ton front, les coups de chaud stimulent
L’urgence de l’action sans fixer les pendules.
Tu veux pousser les murs qui sur toi se resserrent,
Tu veux passer pour sûr les plus froids des hivers
Pour à chaque printemps en être un peu plus fier
De montrer à ces gens tout ce que l’on peut faire.
Tu as la volonté, que te faut-il de plus ?
Un sourire affiché, pas ce petit rictus.
C’est un état d’esprit, la leçon de sagesse,
De danser sous la pluie à tenir ses promesses.

les plus beau poeme de la vie


Tout foutre en l’air
Je n’ai pas foi dans le système,
La société comme on la sait…
L’anarchie c’est tout ce que j’aime,
La vie avec un goût de vrai.
Je ne crois pas les mascarades
Et je crois être assez nombreux,
Je suis la pensée qui s’évade
Hors de contrôle et pas hors-jeu.
Ils savent maîtriser nos corps
Toujours en nous prenant la tête
Pour y fourrer leur soif de l’or,
Nous rendre de plus en plus bêtes.
Moi j’dis qu’on n’est pas si con qu’ça !
Que la tension est très palpable,
Le dialogue n’existe pas
Entre la foule et les coupables.
Je dis que j’ai des yeux pour voir
Qu’on est traité comme des pions,
Que l’agresseur est au pouvoir
Imposant sa domination.
La police en amure et la foule en baskets,
Ça cogne un peu trop dur pour avoir l’air honnête.
Des gangsters au pouvoir et des tarés qui tapent,
De gros cons qui attendent au fond que ça dérape.
Le voilà le système et il me fou la gerbe,
Ce n’est plus un poème mais un joint sans herbe.
C’est l’insipide goût d’un monde de mensonge
Décidé par des fous pour que proverbes sur la vie nous ronge.
Colère que la masse écoute quelques chefs
Comme on dit à la masse et les combats sont brefs.
L’issue est incertaine mais je serais fier
Si on s’donnait la peine de tout foutre en l’air.

Tant qu’ils deviennent

Chaque jour en enfance, à travers eux je vis,
Jeunes pousses en croissance ont si vite grandi.
Les années qui s’empilent ont donné l’expérience,
Des gamins qui défilent, enfance, adolescence.
J’en ai vu devenir, avec le temps, adultes,
Le meilleur et le pire est ce qui en résulte.
Des périodes charnières en dégondent certains,
Trop ou pas assez fiers, se trompant de chemin.
Puis tant d’autres deviennent, au vent de mille rêves,
De sacrés phénomènes qui toujours s’élèvent
Plus haut qu’on ne le fait, si j’ai pu les porter
Quelquefois au sommet de la curiosité…
A susciter passion et envie d’être un jour
En plein cœur de l’action qui se déroule autour,
Qu’ils se trouvent une voie car la leur est la mienne,
Et qu’ils fassent des choix, toujours tant qu’ils deviennent.

Châteaux de cartes

Suffit d’un rien pour qu’tout s’effondre,
Pour ça vaut mieux profiter d’tout…
Si un matin tu te fais tondre
Faudra juste accuser le coup.
On croit, naïf, construire en dur
De grands châteaux aux larges murs,
Mais nos châteaux sont faits de cartes,
De rêves usés, de pâte à tarte…
Y a rien qui tienne assez longtemps
Pour faire doute raisonnable,
Souvent le moindre coup de vent
Détruit jusqu’aux châteaux de sable.
L’obsolescence elle est partout,
Jusque dans les rapports humains.
Tout s’use vite et me rend fou
Puisqu’on défait les mauvais liens.

Tu rimes en vain

T’arrives à rien, t’es fatigué,
Les anges noirs violent tes muses.
Tu rimes en vain, c’est terminé,
Tu vas devoir vider l’écluse.
Ça déborde et ne veut rien dire,
Ça s’accorde à laisser pourrir
Un tas de mondes imaginaires
Doucement désertés de tous
Et ces rêves à jamais déserts
Lancent cauchemars à tes trousses.
T’arrives à rien, t’es énervé,
Rien ne t’inspire, que le vide…
T’as beau crier, criser, creuser,
L’eau se fait rare en terres arides.
Ça s’assèche et tout devient dur,
Plus rien ne sort sous la torture.
La douleur est une habitude,
Elle n’a plus le même effet
Mais reste, avec la solitude,
Un malheur auquel on se fait.
Et comment mettre mots dessus
Quand pas un n’a su le décrire ?
Tu sors cherchant muses perdues,
Tu vis pour avoir à écrire.
Au bout de soi tout devient clair,
Agir reste le mieux à faire.
Minimisant cet effet lent
De ces moments dans le coton,
Lui qui absorbe tout ton sang,
T’as bien besoin d’un peu d’action.

L’effet secondaire

Contre l’immobilisme je bouge un orteil,
C’est du positivisme sortant du sommeil.
Après l’observation, un temps peu mesuré,
C’est le temps de l’action qui semble s’imposer.
Je n’ai pas dit mon dernier mot
Ni donné le meilleur
De ce que j’ai dessous la peau
Et au fond de mon cœur.
Mais j’ai bougé le petit doigt,
Ce qui entraine tout mon corps
Porté par volonté je crois
De faire de plus gros efforts.
Un choc a dû me réveiller,
Que voulez-vous c’est c’qui nous fait…
Certaines choses font changer
Et j’en mesure les effets.

Doute est tenace

J’ai peut-être tout faut, je sais pas, je sais plus…
Doute est tenace et revient vite.
Si je m’en soucie trop je suis toujours perdu,
Tant que possible je l’évite.
Il est là pour me ralentir,
Pour m’empêcher d’aller où j’veux.
Il a toujours un truc à dire,
Le doute me sort par les yeux !
Je l’ignore, il me saoule à trop parler pour rien.
Il a tort, j’ai les boules… Mais ferme-la putain !
Certitude en rappel descend à mon secours,
Me ramène avec elle et doute court toujours.

Normalement fous

Je porte ras le bol l’obsession de la norme
Car cette norme est folle et son poids est énorme.
Je porte l’impression à côté de la plaque,
Dégoût de l’oppression et des paires de claques.
Je nourris ma révolte contre l’étiquette
Ou le chemin tracé avant le moindre choix.
Je vomis les récoltes de ces champs de dettes,
Ce que l’homme a semé pour se mettre aux abois.
Je sature en substance de tous ces modèles,
Exemples à ne pas suivre, carcans sans espoir.
Pour notre indépendance à tirer nos ficelles,
Que chacun se délivre de ce qu’il peut croire.

C’est faire avec soi-même

Prends ta vie, fais-en tout avant que rien ne reste.
Va pas perdre un temps fou sur ce que tu détestes.
N’attends jamais de l’autre qu’il fasse à ta place,
S’il attend qu’tu te vautres il t’aidera sans classe.
C’est à nous seuls que nous devons nos réactions,
Bien qu’on nous pousse à réagir…
Le résultat restera ce que nous faisons
Pour le meilleur et pour le pire.
C’est l’effet d’être humain, de faire avec soi-même,
Actes plus ou moins sains face aux forces suprêmes.
C’est l’effet effrayant d’son propre jugement,
C’est l’effort effarant d’effacer l’affligeant.
Fais confiance aux plus vrais, toujours à toi d’abord,
Tu sais ce que tu sais et ça te sert encore.
Deviens au temps qui file un être à la hauteur,
Apprends à être utile à ton propre bonheur.

Envolée du bocal

J’aime faire voyager mes poèmes
A défaut de voyager moi-même.
Ils vont se faire lire à l’autre bout du monde
Et peut-être séduire des âmes vagabondes.
Je défie tous mes codes et ceux de qui en a…
Branchez les électrodes, j’ai bien besoin de ça,
Ecrire à la va vite sur un coin de table
Que la vie va trop vite et c’est insupportable.
J’donne des ailes aux poèmes car mon cops dérive
Dans un bocal indemne qui de tout me prive.
Et si la vie est brève longue est notre histoire,
Si libre dans mes rêves, je m’envole ce soir.

Le petit aveugle parla avec l'oiseau ...

"Dans un jardin d'automne
habillé de tristesse
Un enfant se promène
Guidé par un oiseau
" Oh! Dis-moi
Que verrais-je si j'avais
De vrai yeux ?
- Tu verrais, dit l'oiseau
Déguisant le décor
Très consciencieusement
Avec de beaux mensonges,
Un énorme jet d'eau
Entouré d'arc-en-ciel,
Un gazon velouté
Un ciel immaculé
Des fleurs multicolores
Des fruits sur tous les arbres
Des statues toutes blanches
Des allées bien tracées
D'autres oiseaux que moi
Et tous en liberté
Tu verrais le soleil
Et encore la beauté
Et puis la joie de vivre
Et beaucoup d'autres choses
Que je ne sais décrire...
Tu verrais toi et moi
Tu te verrais surtout
Salué comme un prince
Par l'été et sa suite
Au fond d'un paradis..."
Dans un jardin d'automne
Habillé de tristesse,
Un enfant est aux anges
Pendant qu'un oiseau pleure."

Très doux poème de la vie et tendre

Cette maison dont je rêvais, avec son petit escalier
Des fleurs qui tombent en cascade, sous un ciel pur où l'on s'évade
Cachée à l'abri des regards, et qui s'éclaire quand il est tard,
Cette maison de nos amours, hélas n'a jamais vu le jour.

les plus beau poeme de la vie
J'ai dessiné la balancelle, là où joueraient de beaux enfants
Les filles en robe de dentelle, et les garçons princes charmants
Entendu leurs éclats de rire, parfois aussi des sanglots lourds
Souriant à leur joie de vivre, et avec toi à nos amours.

J'y ai fait naître le printemps quand arrivaient les hirondelles,
Que les oiseaux venant autour, nous fredonnaient leur ritournelle,
J'y ai fait entrer le soleil, le vent jouer dans les rideaux,
De notre chambre douce merveille, dont le décor était si beau.

J'ai promené dans le jardin, mon ventre rond parmi les roses,
Dans la lavande et le jasmin, bouquets qui inspiraient ma prose
Et j'expliquais au petit être, qui bougeait tout au fond de moi
Que très bientôt, demain peut-être, il les cueillerait avec moi.

J'ai vu s'effeuiller le grand chêne qui nous baptisait de ses glands
Quand l'automne faisait des siennes, jouant tout comme un cerf-volant
Enveloppée dans des hivers qui nous couvraient de poudre blanche,
J'ai refermé les contrevents, et dit adieu aux beaux dimanches,
J'ai dû me faire une raison, je l'ai rêvée cette maison,
Mais elle n'a jamais vu le jour, tout comme toi mon bel amour.

Vous cherchez comment écrire une lettre d'amour à une fille ou un mec? nous vous offrons une belle liste des meilleurs 16 Lettres d'amour avec multitudes façon pour dire à votre copine combien je t'aime.

Lettre d'amour: cette nuit

J'ai passé cette nuit dans le creux de tes bras,
Malgré la nuit, le froid tout au fond de ce bois,
Tu m'as conté l'amour, et osé me le faire,,
Encore au petit jour je ne peux m'en défaire.
Tu m'as dit « Ma chérie, écris, écris encore
Parle moi de ta vie, écris, écris pour moi,
Avant que je comprenne, le jour avait éteint,
La vision de ton corps, me laissant seule sans toi.
Ce n'était là qu'un rêve, mais Dieu qu'il était beau,
La douceur de tes mains, tes baisers sur ma peau,
Et soudain disparue cette magie étrange,
Qui m'a faite devenir, fragile tel un ange.
Pourtant il est resté au fond de ma mémoire,
Ce désir dans tes yeux, et là sur mon grimoire,
Je viens combler tes vœux, t'écrire des mots secrets,
Que je viendrai te lire au fond de la forêt.
Et voilà, un moment de tendresse avec toi,
Je fais partir vers toi mes larmes et mes émois,
Je te décris l'amour que je ressens pour toi,
Et je te les envole, ils sont rien que pour toi.
Je t'envoie mes baisers, sur la carte du tendre,
Les arbres ouvrent leurs bras pour les laisser passer,
Ils vont s'évaporer, je n'ai plus qu'à attendre,
De te voir apparaître, et te savoir comblé !
Mais c'ette nuit encore, blottie tout contre toi
J'écouterai ton cœur battre contre le mien
Même si c'est un rêve, j'y reviendrai sans fin
Et je resterai là, jusqu'au petit matin !

Lettre d'amour 1


Croyez-moi chérie
que cette simple lettre d'amour
n'est que pourrait être
que mon coin d'euphorie.
a travers tes mots d'amour
a travers les photos
je trouve ta sincérité
je trouve la pure beauté.
mais... dites-moi chérie
si je voudrais te partager
la couleur de l'aube
le fond marin lunaire...
petit oiseau enchanté
au branche d'une rose...
....L’étoile en clarté
veux-tu bien chérie ?
je t’écrirais en lettre
je t’écrirai en poème d'amour
je t’écrirai mon être...
te montrer simplement
O combien je t'aime

LETTRES D'AMOUR


Le plus beau verbe de la langue française
C'est, je vous l'affirme à l'aise,
Le verbe aimer
Sans doute vous le savez...
Toutes ses lettres d'amour nous guident vers l'amour et l'amitié
Je vais vous le démontrer :
A l'impératif, je dis AIME
Et si on prend la peine
De les mélanger
On trouve : AMIE, AMI
Tiens c'est singulier
Si je retire le I
Et oui, eh oui
J'écris
Le mot âme et puis
Pour montrer sa dignité
Sur le A je mets un chapeau, tenez, tenez.
La lettre est bientôt terminée
Si je retire le â que va-t-il rester?
Il reste le "me"
Voilà c'est terminé
Si vous voulez vraiment aimer
Aimez-vous pour commencer
Et puis aimez les proches, les amis et les amies
De toute votre âme c'est dit.
CQFD
Les lettres d' amour, c'est pas compliqué
Il suffit de jouer avec coeur avec un mot et le tour est joué...

Viens, je t'apprendrai la tendresse,
Je te montrerai comment son cocon
Tout doucement efface ta tristesse
Je me ferai papillon,
Je volerai de fleur en fleur
Pour t'apporter le bonheur.
Viens, je vais t'apprendre la tendresse
Je te prendrai dans mes bras
16 lettre d'amourEt je les ferai forteresse
Qui te protégeront de tous les tracas.
Viens prends mes mains
Elles te montreront le doux chemin
Des caresses et des câlins,
Mes yeux t'envelopperont de leur douceur
Et te caresseront jusqu'au fond du coeur.
Viens je te ferai tendresse
Et tu connaîtras le bonheur.
Viens je vais t'apprendre la tendresse
Cette douce caresse
Qui vient du coeur.
Viens, suis-moi, je suis la tendresse
Qui, pour toujours, te dénouera le coeur ...


La fréquences de mon amour envers toi dépasse celle de mon Coeur et pourtant je survie encore pour pouvoir t’aimer jusqu’au seuil.

Lettre d'amour court



  • Hier, je t’ai envoyé un ange pour te garder, mais il est revenue un peu plus tard pour me dire:les anges ne se gardent pas entre eux, je t’embrasse fort



  • Bonui mon p’tit cœur, tu me manques terriblement et j l’intime envie d’être prés de toi, dominée par tes bras, te sentir charnellement, 4 baisers .



  • incessamment je pense a toi mon tresor chéri, ceci ne fait qu’attiser mon desir d’être a tes cotes, cajolee par tes mains reines de la caresse , princesse de tes rêves .



  • j'ai envie de gouter tes lèvres plus bonnes que des cerises, si délicieuses comme des fraises aussi sucrées comme des raisins .



  • Mon destin est d'être avec toi pour te servir éveiller sur tes jours et tes nuits, ma vie est en toi où que tu ailles quoi que tu fasses, je serais toujours là même si je n'apparais pas physiquement tu es mon homme et je suis ta femme .



  • je voulais te dire que malgré tout je t'aime, mon coeur ne bat que pour toi et je veux passer ma vie à tes côtés



  • naitre c'est vivre, vivre c'est aimer, aimer c'est souffrir, souffrir c'est mourir, alors pourquoi vivre ? j'ai tout sauf toi, donc rien car tu es tout



  • depuis X ans je vis une véritable histoire d'amour, celle dont j'ai toujours rêvé, tu m'apporteras chaque jour la sourire, le bonheur, la tendresse.
16 Lettres d'amour Lettre d'amour français
Lettre d'amour


Viens avec moi
Ma tite gueule d'ange
Viens, suis - moi
Nous allons faire les vendanges,
Les vendanges de l'amour.
Nous cueillerons tous les jours
Les raisons de la tendresse,
Viens, viens il me presse
De goûter le doux vin caresse
Qui coulera sur nos peaux sans cesse,
Dans nos coeurs et dans nos veines.
Viens sur les coteaux, dans les pleines
Nos coupes d'amour seront pleines
Et nous goûterons la liesse
De ce doux vin
Qui coulera sans cesse
Tout le jour, du soir au matin.
Viens, allons faire les vendanges
Nous ferons de notre vie la louange
La louange de l'amour.
Viens mon ange,
C'est les vendanges ...

Lettre d'amour 11) J'aimerai être une de tes larmes, pour naitre dans tes yeux, vivre sur tes joues et mourir sur tes lèvres

Je te payerai un million de baisers en $ US, en dirhams ça fait 10 millions de battement de cœur éperdument amoureuse, l'offre t’intéresse ?

Ton regard encre de Chine
Me fait courber l’échine
Dans la profondeur de ses douces murailles
Et tout doucement, mon cœur défaille.
Il écrit des mots tendres
Que seul mon cœur peut entendre,
Il m’emmène dans de doux paysages
Où l’amour fleurit sans orage.
Ton regard écrit les pages
De notre amour naissant
Amour sans nuage
Sur mon cœur d’adolescent.
Ton regard, encre de Chine
Me fait fondre et s’échine
A me rendre heureux.
Tes yeux deviennent mes yeux
Mon regard, encre de chine
Se fait muraille et s’échine
A t’écrire tout son amour
Sur la plage de tes yeux….
Ton regard … Mon regard …

Tu sais mon docteur a trouvé mon taux de sucre très bas, alors il m'a prescris de diluer mes boissons avec tes doigts.
sauve moi mon amour

Tu sais, la foudre de ton amour à atteint mon cœur à la force d'un coup de point d'un boxeur ne gagnant que en KO

Tu sais chéri, si chaque grain de sable était un mot d'amour il me faudrait des plages pour te dire combien je t'aime !!

Lettre d'amour: En souvenir de toi,

Voilà qu'en ce jour de Novembre
Tu viens bouleverser mes pensées
Ô mon grand-père au cœur si tendre
Rien ne pourra nous séparer !
Tu as été ma Madeleine
Tu as été mon pain béni
Tu m'as donné tant de je t'aime
Toi ma lumière, toi mon génie
Tu m'as offert tout l'or du monde
Tu as oublié d'exister
Pour toi je veux faire une ronde
Avec mon cœur et mes baisers.
Pour moi tu as été si tendre
Quand chaque jour tu m'as aidée
A me sortir de ces méandres
Où la vie m'avait enfermée.
Tu es revenu de la guerre
Mais jamais tu n'en as parlé
Tu as connu tant de misère
Dans le tréfond de ces tranchées
Pourtant tu as eu du mérite
Ma grand-mère m'en a parlé
Tu étais de ceux qui évitent
De trop falloir se glorifier.
Pourtant le soir à la veillée
Tu me contais quelques histoires
Il me semblait t'accompagner
Sur le chemin du désespoir.
Aujourd'hui j'ai une pensée
Pour ta bravoure et ton courage
A toi qui m'a toujours aidée
Malgré en toi tous les ravages,
Que cette guerre a pu laisser
Mais que tu as gardés secrets.
Je t'aime tu sais ô mon papé
Pour tout ce que tu m'as donné.
A chaque heure de ma vie
Sais-tu qu'à toi je pense
Et combien je suis triste aussi
Depuis cette terrible absence.
Je redeviens petite-fille
Mes yeux s'embrument et je m'ennuie
Dis-moi là haut, y'a-t-il une île
Où tu viendras bercer mes nuits ?
Dans ton royaume de lumière
Je t'envoie toutes mes pensées
Toi qui a remplacé mon père
Toi le papé que j'ai aimé !

Lettre d'amour 16) Tu m'a ouvert ton cœur et tu me donne confiance en moi pour chaque étape de ma vie. Reste mon petit ange très longtemps et sois l'homme de ma vie. Mille bisous .

A la nuit descendue les yeux levés au ciel
Je suivrai ton étoile pour rejoindre tes pensées
Pour revivre nos moments qu'on voudrait éternels
Et aussi partager un merveilleux baiser
Dehors le froid pourra venir friser nos peaux
Nous aurons en nos corps la chaleur de nos mots
Et aussi cet amour qui nous rend libres et beaux
A briller comme l'or ou de vieux oripeaux
Mais je reste ici bas fidèlement triste et seul
Car pour moi diviser ne serait ce qu'un instant
pour te faire voyager comme tes secondes le veulent
Me devient difficile de rejoindre maintenant
L'espace de te bras qui se meurt je le sais
Quand tes yeux se larmoient à m'attendre toujours
Pour toi je ne suis plus ce poète que j'étais
Je ne suis plus qu'un homme qui se manque d'amour...

Lettre d'amour "Vieillir n'est pas mourir"

J'en appelle à la tendresse qui se dessine au fil des ans
Un petit peu plus de sagesse, qu'on a apprise avec le temps
S'aimer autant et sans complexe, à la mesure de nos élans
Savoir donner dans les caresses, même si on n'a plus vingt ans.
S'aimer d'amour quel que soit l'âge, oui mais pouvoir s'aimer vraiment
Et faire mentir certains adages qui voudraient qu'on soit abstinents.
On peut le lire dans les yeux, dans un regard parfois brillant
Sur les lèvres instant fabuleux, caché dans un baiser brûlant.
C'est une main dans les cheveux, une caresse sur la joue,
Quelque mots au creux de l'oreille, un sourire qui émerveille,
Une balade improvisée, l'un contre l'autre bien serrés,
Ou simplement dans la nuitée, moment d'amour sur l'oreiller.
S'il est fini l'instant moins sage, des folies, des batifolages,
L'amour lui est intemporel qui ne demande pas notre âge,
S'il y a de l'envie, du désir, on se doit de s'y investir
Et se donner dans le partage, preuve d'amour, malgré notre âge.

Sur cette page vous trouverez de belles citations et phrase sur l'amour. Ces phrase et citations d'amour sont la plupart du temps inventer par les admins

Les plus belles phrases et citations d'amour.


5 mois 5 mois. J'apprends cette nouvelle. Pourquoi toi ? Tu n'avais pas le droit, c'est sur. Je continue se combat pour toi.

Il est difficile de voir partir la personne qu'on aime loin de nous..

On combat l'amour par la fuite et la colère par le silence.

Les plus belles phrases et citations d'amour.

L'amour est comme une drogue sauf que l'amour t'en pleurs et la drogue t'en meurs.
phrases-et-citations-d-amour
Les plus belles phrase d'amour
  
Notre amour c'est notre maison, nos pieds peuvent la quitter, mais nos coeurs jamais.

 Aborde chaque nouvelle relation avec l’esprit ouvert, chaque personne est différente.

Personne n'est la raison de ton bonheur, sauf toi-même !

Les plus belles phrases et citations d'amour.


Dans un couple, peut-être que l’important n’est pas de vouloir rendre l’autre heureux, c’est de se rendre heureux et d’offrir ce bonheur à l’autre.

N’oublie jamais les belles choses de la vie, car ce sont elles qui te feront avancer dans les moments difficiles.

Les plus belles phrases et citations d'amour.


Je veux une longue et belle relation, où tout les gens diront: "Putain ils sont encore ensemble ?"

Lui c'est toute ma vie, même si tu es au paradis tu seras toujours toute ma vie.

Ce n’est pas parce que quelqu’un ne t’aime pas comme tu l’aimes, que son amour ne vaut rien.
Les plus belles phrases et citations d'amour.
Il y a trois choses que je désire dans une relation: des yeux qui ne verseront aucun larmes, des lèvres qui ne sauront pas mentir et un amour qui ne voudra pas mourir

Les rêves sont renouvelables. Peu importe notre âge ou notre condition, il y a toujours des possibilités inexplorées en nous et de nouvelles merveilles qui attendent de voir le jour.

Tandis que tu es occupé à chercher la personne parfaite, tu manqueras probablement la personne imparfaite qui pourrait te rendre parfaitement heureux. 
Les plus belles phrases et citations d'amour.

Lorsque le pouvoir de l’amour surpassera l’amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix

Sois positif, reste heureux, ne laisse pas la négativité ou le drame t’abattre. Souris ! 

Quand je te vois je ressens comme des papillons dans le ventre, c'est un sentiment étrange mais qui au fond fais tellement de bien. 

Poeme triste tu me manque mon amour
Comment trouver l'inspiration pour écrire un triste poème pour lui(elle)? Ici, vous trouverez des modèles poeme d'amour triste les plus romantiques et triste sur le monde entier..
Comment lui dire qu'aux berges de son sourire, j'ai trouvé un jour, les embruns chauds de l'amour?
Comment lui avouer que l'automne de ses yeux,A, un jour, naufragé, l'hiver de mon regard peureux?
Comment lui expliquer que mes yeux se sont perdus dans son regard de fée comme sur une île inconnue et nue
Comment lui dire que mes mains ont perdu leur sourire et que mes yeux ont voulu mourir pour oublier son absence et ses rires.
Comment? ....

Poème d'amour triste

Une nuit, s'il te plaît, rien qu'un instant encore
Le temps d'un souvenir, d'un tendre corps à corps
Ne pas laisser s'éteindre la flamme dans nos yeux
Se rappeler le temps, où nous étions heureux.
Une nuit, simplement, rien que pour toi et moi
Entre soleil d'été et froidure éternelle
Un instant rien qu'à nous, dans la douceur charnelle
Avant que ne s'éteigne ce bel amour d'antan.
Une nuit, pour garder l'illusion de cet poème d'amour sincère
Que l'on a tant flatté, qui pourtant s'est enfui,
On le croyait parfait, mais il ne l'était guère
J'ai peur d'envisager qu'en l'instant il finit.
Une nuit toi et moi, ce sera la dernière
Il va falloir noyer, le feu de cheminée
Quand va naître le jour au creux de nos paupières
C'est un monde nouveau qu'il nous faudra braver.

Je voudrais que tu gardes,
Quand je ne serai plus là
Quelques éclats de moi,
Quelques éclats d'émois
Qui nous ont fait frissonner de joie.
Je voudrais que tu restes sur tes gardes
Et que tu nourrisses en toi
Quelques éclats de rire
Quelques éclats de sourire
Quelques éclats de tous ces mots
Tendres que j'ai pu te dire
Que j'ai pu t'écrire,
Quelques éclats de mon coeur
Que tu as fait chanter,
Quelques éclats de mes mots
Qui t'ont illuminé .
Je garderai en tout cas
Dans mon coeur et au plus profond de moi,
L'éclat voluptueux de tes émois,
L'éclat si profond de tes yeux,
L'éclat de ton regard amoureux.
Ils m'illumineront crois-moi
Jour après jour
Là-bas, tout là-bas
Quand je ne serai plus là ....

Ne pas te voir
Ne pas te toucher
Ne pas t'embrasser
Tout ça me fait mal
Mais dès que je te vois
Je suis heureuse et je reste bouche bée,
Par ta beauté qui me réveille
L'amour que tu m'offres
Je veux surtout que tu saches
Qu'il y a beaucoup de choses
Qui comptent pour moi
Mais la première est d'être avec toi !!!

l'heure est bienvenu.
le temps passe vite ..
comme une rose rien n'est infinit.
Le temps ne ce ratrappe pas..
il se perd au fil du temp.
profiter avant qu'ils soit trop tard ,
dites des je t'aimes pour la vie.
ce monde en n'a besoin..
Ne braver pas vos émotions
ils sont si précieux
que le temps qui passe ...
La meilleure revanche de la vie
et de garder le sourire malgré tous ,
pour laisser la vie faire le reste..
doucement ,mais simplement.

Triste poème

Et quand la confiance et l'estime de soi arrive ..
Et je me fiche bien,de ce qu'on peut penser de moi,
je poursuis mon destin, en comptant sur mes pas,
je ne m'en veux même plus, d'être parfois imparfaite,
je ne suis pas déçue,d'essuyer quelques défaites,
je suis fière de mon coeur,de ne pas être brisé,
de vouloir donner le meilleur, à ceux qu'il a choisit d'aimer,
je continue ma route, la tête haute et plus légère,
j'ai déposé les doutes,et envoyé les peurs en l'air,
je dessine ma vie, aux couleurs de la joie,
fini d'être en sursis, dans l'attente d'un éclat,
je ne laisserai personne, m'enlever mon sourire,
l'amour que je me donne, m'aide à ne plus souffrir,
plus jamais on ne m'ôtera, l'étincelle des yeux,
qui illumine ma voie, en rend le monde merveilleux,
et si tu crois que j'exagère, sache que les mots ne mentent pas,
ils aident à vaincre l'éphémère,pour semer l'éternel en soi.

Et il a dit ..
Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais je me sens bien lorsque tu es là.Cette soirée avec toi dans mon univers, M'a appris qu'il ne suffisait pas de donner à une femme une maison...
Il faut qu'elle se sente chez elle juste en étant avec toi...
Il ne suffit pas de la rendre mère,
il faut qu' elle se sente femme avant tout...
Il ne suffit pas d' être gentil et physiquement présent ,
il faut savoir lui dire non, lui parler, la faire rire,
.. la faire devenir elle...
Il ne suffit pas d' être aimant devant tout le monde,
il faut lui montrer qu'elle compte pour elle-même,
que tu l'aimes pour ce qu'elle est et non ..
..pour ce qu'elle représente face aux autres

Ca fait du bien de lâcher prise..
ça fait du bien d'être soi,
en acceptant ses hauts, ses bas,
on se permet ainsi d'avancer,
sans le poids du masque à porter,
ça fait du bien de lâcher prise,
de laisser la vie faire à sa guise,
car le contrôle à bout de bras,
nous fatigue bien trop quelquefois,
ça fait du bien de faire confiance,
de se dire qu'on construit la chance,
que le destin nous veut du bien,
quand on est juste, calme et serein,
ça fait du bien d'ouvrir les yeux,
pour admirer ce qui rend heureux,
sans toujours rechercher le plus,
comme on attend un autobus,
ça fait du bien de prendre soin de soi,
quand on s'oubliait quelquefois,
que l'on dit à son corps "je t'aime",
à la place des regards de haine,
ça fait du bien d'être candide,
lorsque le monde est trop sordide,
quand on fait naître l'Amour en soi,
on peut le donner à tour de bras,
et c'est dans la simplicité,
que l'on accepte de continuer,
puisque le meilleur est à venir,
et que le présent devient plaisir.

Poème romantique triste

Je me libère de toi,de nous
de mes mots qui ce cachent
depuis bien longtemps
et n'a de cesse de me chuchoter
qui faut laisser évaporer
pour se sentir libre, revivre peut être
avec le temps tous s'efface,me dit-on !
mais les douleurs restent
Elles sont là
me torture de l'intérieur
ne guérira pas comme ça..
mon cœur est remplis de colère
Qu'elle est ce malheur cette folie qui me détruit à petit feu,
une peur en moi, de simple maux du cœur
mon âme qui pleure
je me console avec ma musique
celle de mon cœur
Ne comprends tu pas
ce mal qui m'accable
je te fuis un peu plus tous les jours
pour survivre à tous ces tracas.
qui es tu donc pour juger
un être sans cœur peut être
as- tu ressentis ma douleur
elle fait partie de moi
ne me quitte plus
j'ai essayé ,de l'exprimer
mais en vint ,tu n'as pas vraiment
Compris le sens de mes mots
d’au mieux d'assumer
préfères-tu oublié est m'accuser
qu'affronter la vérités
Et laisser les autres le faire à ta place
Comment arrive t-on
à aimer ainsi ,sans rien voir
en ne pensant qu'a ce qui t'arrive
mais pas à ce qui nous est arrivée
un départ annoncée
un aller sans retour..
pas d'issue ,
Il n'y a plus de chemin parcourut
on n'a essayer pourtant mais rien ne peu réparer
ce qui est détruit..
la vie en a décidé autrement..
Simplement..

Contre toute attente,
La vague déferlante
De la tendresse
Le submergea de nouveau
Et balaya sa tristesse.
De nouveau il se trouva beau
Et la douce brise de son poème d'amour
Chassa les jours si noirs
Qui faisaient son désespoir.
Dans ses yeux, dans son regard
Il vit de nouveau l'espoir
De voyages au pays du bonheur
Et de la communion des coeurs.
Tous les deux, du haut de la falaise
Ils regardaient l'avenir
Fait de douceur et de rires,
Le malheur et le malaise
Avaient fondu dans l'océan infini,
Ils allaient vivre des jours sans nuit.
Contre toute attente
Le bonheur remonte la pente,
Il suffit d' y croire et un jour
L'amour .....

Top poèmes

poème d'amour

{picture#http://4.bp.blogspot.com/-NYexIQ3EQGI/V6aZ3ioZmrI/AAAAAAAADcM/UNAND_T0DtgFxmy_4yX82SfT3OdU8ysgQCK4B/s1600/Po%25C3%25A8me-d-amou-SMS.jpg} SMS d'amour poème est le site de poésie facile et agréable pour tous, s'amusent et souhaitent partager de bons moments avec votre partenaire. Vous avez la possibilité de créer votre poèmes, ajouter des articles et photos, faites de belles rencontre et partageant les mêmes passions et envies. {facebook#https://www.facebook.com/SMSdamourpoeme} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+po%C3%A8medamouramour} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}

dinora camelia

{picture#https://lh3.googleusercontent.com/q1XXCT9jMq6egGBb6bFJCGk9qiEcOdmGsSw63x-NAL3jWNnuoJIU9bFAc6PVuPhhzGI-3UdL7w=w1920-h1080-rw-no} Camelia DINORA, est née en 1989 à Paris, France. Autodidacte, sa passion pour la poésie romantique est née essentiellement de son amour pour la langue française.. {facebook#https://www.facebook.com/camelia.dinora} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+dinoracamelia} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}