Aimé d'une femme pleine de complaisances et de douceur,je dis ce que je voulais faire ,je fus ce que je voulais être et par l'emploi que je fis de mes loisirs ,aidé de ses leçons et de son exemple ,je sus donner á mon âme la forme qui lui convenait davantage et qu'elle a gardé toujours .

poèmes d'amour 1

Dis moi comment vivre, et enfin je vivrai
Dis moi comment être et enfin je serai
Mais quoi que tu fasses laisse moi t'aimer
Laisse moi voir pour t'admirer
Laisse moi entendre pour t'écouter
Je ne suis que parce que tu es
Mon cœur ne bat que pour toi
Seulement je n'ose plus exister
Si il t'est impossible de m'aimer
Laisse moi, libère moi car je ne peux vivre sans
toi
Je bascule dans l'oubli car tu n'es plus dans ma
vie
Ta présence m'est essentielle
Laisse moi rêver ton regard dans le ciel
J'ose nous imaginer une histoire d'amour
Qui dans mon coeur durera toujours
J'ose m'espérer une existence
Où je ne vis que par ta présence
Car je ne vis plus,
Je t'ai perdu
Reviens moi,
Laisse moi vivre à nouveau

poèmes d'amour 2
Je contemple la mer assis sur les rochers
Me demandant ce que j'y suis venue chercher
La paix du corps ou celle de l'âme ?
Ta présence que mon coeur réclame ?
Soudain un vent violent se lève
Les vagues furieuses se soulèvent.
Les nuages envahissent le ciel
Le donnant une lumière artificielle.
Je me souviens des temps heureux
Où nous venions ici tous les deux,
Joyeux, marchant contre le vent
Pour admirer le soleil levant.
Il y a si longtemps que tu n'es plus là
Je suis seul dorénavant ici-bas,
Revenant sans cesse sur ce rivage
Cherchant le reflet de ton visage
Qui de ma mémoire ne jamais s'efface
En laissant au fond de moi tes traces
La vie reprend ses gages,
Le vent a balayé les nuages,
Le soleil à nouveau resplendit
Et fait entendre sa belle mélodie.
La joie est parti pour toujours
Laissant sa place au chagrin d'amour

poèmes d'amour 3
Vous qui vivez sur cette terre
Exempts de peine et de douleur ;
Ou qui, malgré votre misère,
Trouvez encore le bonheur,
Pour jouir de cette allégresse
Qui constamment sait nous charmer :
Ah ! je le dis avec tristesse,
Mon cœur aurait besoin d'aimer !...
poèmes d'amour - Rose d'amour
Quand, parmi les fêtes du monde
Ou dans quelques rustiques lieux,
J'aperçois la brune ou la blonde
Faire briller leurs jolis yeux,
Je sens s'allumer dans mon âme
Un feu qui veut la consumer :
Ah ! pour en adoucir la flamme,
Mon cœur aurait besoin d'aimer !...
Heureux qui possède une amie !...
Heureux qui, la nuit et le jour,
Peut entendre une voix chérie
Lui murmurer des mots d'amour !
Heureux qui, sous une caresse,
Sent ses transports se ranimer :
Ah ! pour connaître cette ivresse,
Mon cœur aurait besoin d'aimer !...

poèmes d'amour 4
Quand je te dis que tu es charmante,
Tu sembles rire et douter de ma joie ;
Pourtant ma voix est vraie autant qu'aimante,
Et c'est mon cœur qui le dit avant moi.
Tu n'es point de ces beautés coquettes
À qui le temps prendra tous leurs appas,
Qui parlent ainsi une langues muette :
On les admire, mais on ne les aime pas.
Tu n'es point comme ces fleurs pompeuses
Dont la fierté semble insulter chacun,
Qui lèvent haut leurs têtes orgueilleuses,
Riches d'éclat et pauvres de parfum.
Toi, si sincère, ressembles à la violette
Qui sous sa feuille aime à se retirer ;
Mais que l'on cherche en sa cachette
Et dont l'odeur est si douce à respirer.
Il est en toi une grâce modeste,
Charme caché qu'on trouve avec bonheur ;
Je ne sais quoi de simple et de céleste,
Comme un parfum qui s'élève du cœur.
C'est pour cela qu'à jamais je t'aime,
Que ma pensée en tout lieu suit tes pas ;
Et, dis-moi, oui toi, mon espoir suprême,
Pour tant d'amour ne m'aimerais-tu pas ?

poèmes d'amour 5
Sous cet ombrage est une rose
La plus suave du vallon,
Fleur du matin à peine éclose
Aussi fraîche que le bouton :
Ce n'est pas la rose perfide
Qui veut enivrer pour trahir,
C'est une fleur douce et timide
Que son parfum fait découvrir.
Ah ! crois en paix dans la prairie,
Rose plus belle qu'un beau jour,
Reine des fleurs, rose chérie,
Rose d'amour !
Lorsque le Zéphyr la décèle,
Vers elle on se sent attirer ;
Un doux sentiment nous appelle,
L'âme voudrait la respirer.
Quand on la voit le cœur palpite,
On désire s'en approcher ;
Si l'on approche, il bat plus vite,
Et la bouche veut la toucher.
Ah ! croîs en paix dans la prairie,
Rose plus belle qu'un beau jour,
Reine des fleurs, rose chérie,
Rose d'amour !
Trésor charmant de la nature,
Ton éclat n'est pas emprunté ;
Grâce et candeur sont ta parure ;
Ton art, c'est la simplicité :
Tu charmes sans être coquette,
Tu nous séduis sans le savoir ;
Et semblable à la violette,
L'on t'aime avant que de te voir.
Ah ! croîs en paix dans la prairie,
Rose plus belle qu'un beau jour,
Reine des fleurs, rose chérie,
Rose d'amour !

poèmes d'amour 6
Passer ses jours à désirer,
Sans trop savoir ce qu'on désire ;
Au même instant rire et pleurer,
Sans raison de pleurer et sans raison de rire ;
Redouter le matin et le soir souhaiter
D'avoir toujours droit de se plaindre ;
Craindre quand on doit se flatter,
Et se flatter quand on doit craindre ;
Adorer, haïr son tourment ;
À la fois s'effrayer, se jouer des entraves ;
Glisser légèrement sur les affaires graves,
Pour traiter un rien gravement ;
Se montrer tour à tour dissimulé, sincère,
Timide, audacieux, crédule, méfiant ;
Trembler, en tout sacrifiant,
De n'en point encore assez faire ;
Soupçonner les amis qu'on devrait estimer ;
Être le jour, la nuit, en guerre avec soi-même ;
Voilà ce qu'on se plaint de sentir quand on aime,
Et de ne plus sentir quand on cesse d'aimer.

poèmes d'amour 7
Suspendre les minutes, arrêter le temps,
Par sa présence, ses yeux éclatants.
M'enivrer de ses mots, marcher dans ses pas,
Devenir son ombre, pour qu'elle pense à moi.
Dans son corps, dans son âme et dans son cœur,
Faire briller de mille feux un arc-en-ciel de couleur.
Femme magique, parfum subtil, mélange envoûtant,
Sans elle je me meurs, je n'existe plus, elle me manque tant.
Gravir ensemble des sommets, traverser les océans,
Pour un jour, une heure, ne serait ce qu'un instant.
M'endormir dans ses rêves, la regarder dormir,
Des nuits et des nuits, juste pour le plaisir.
Plaisirs incessants, divins moments,
Fébriles instants, univers chatoyants.
Elle remplit mon cœur de baiser de miel,
Elle est venue du ciel, je ferai tout pour elle.

poèmes d'amour 8
À quoi pense cette femme blonde,
Quand sa chevelure l'inonde,
Comme un vêtement de satin ?
Dès l'aube, avant qu'elle se lève,
Sa lèvre sourit au doux rêve,
Qu'elle fait du soir au matin.
Quelle sera sa destinée ?
Est-ce que cette fille est née,
Afin de rêver pour toujours ?
Voyez ! cette femme abandonnée,
Elle court où va sa pensée,
Elle se perd par manque d'amour.
Cette belle blonde harmonieuse,
Laisse sa prunelle rêveuse,
Errer par le ciel de la nuit !
Voici qu'une étoile qui passe,
Fait parcourir un large espace,
À son œil futile qui la suit !
Elle se penche à la fenêtre,
Et se dit : il la voit peut-être ;
Que ne puis-je voler ainsi !
Étoile d'amour je t'envie !
Je voudrais vivre de la vie,
Pour ne plus soupirer ici !
Je voudrais ainsi pouvoir voler,
Pour rejoindre ma bien aimée.

poèmes d'amour 9
Je savais vos désirs, vos plaisirs, vos soupirs,
Vous trahissent encore sans l'ombre d'un remords.
Je connais vos tourments, vos serments, vos amants,
Vous encensent à outrance sans l'ombre d'une chance.
Je savais vos absences, vos souffrances, vos silences,
Vous rendent inaccessible sans espoir de possible.
Je connais vos faiblesses, vos promesses, vos détresses,
Vous laissent à la merci du premier bel esprit.
Je savais vos folies, vos non-dits, vos amis,
Vous imaginent encore sans mot de réconfort.
Je connais vos câlins, vos dédains, vos béguins,
Vous offrent des bijoux sans un seul mot de vous.
Je savais vos atouts, vos dégoûts, vos jaloux,
Vous inondent de lettres, vous répondez « peut-être »
Je connais vos menaces, vos audaces, vos angoisses,
Vous apportent la lueur des battements d'un cœur.
Il faudra que j'apprenne à partager l'amour,
Avec les autres troubadours,
Qui voudraient m'enlever mon autre paradis,
Aux parfums d'au revoir... chérie !
Mais...
Quelque soit ta vie et quelque soit ton choix,
Je me souviendrai de tous ces moments-là,
Si doux, si complices, mais si fragiles parfois.
Quelque soit ma vie et quelque soit mon sort,
Je ne veux pas vivre dans un autre décor,
Sans ta voix, tes mots me manquent et me dévorent.
Je t'en supplie, reste avec moi !
Si mon respect vouvoie, mon cœur, lui, vous tutoie,
Et murmure en secret de vouloir tout partager.
Mais, je t'en supplie, reste avec moi !

Enregistrer un commentaire

Top poèmes

poème d'amour

{picture#http://4.bp.blogspot.com/-NYexIQ3EQGI/V6aZ3ioZmrI/AAAAAAAADcM/UNAND_T0DtgFxmy_4yX82SfT3OdU8ysgQCK4B/s1600/Po%25C3%25A8me-d-amou-SMS.jpg} SMS d'amour poème est le site de poésie facile et agréable pour tous, s'amusent et souhaitent partager de bons moments avec votre partenaire. Vous avez la possibilité de créer votre poèmes, ajouter des articles et photos, faites de belles rencontre et partageant les mêmes passions et envies. {facebook#https://www.facebook.com/SMSdamourpoeme} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+po%C3%A8medamouramour} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}

dinora camelia

{picture#https://lh3.googleusercontent.com/q1XXCT9jMq6egGBb6bFJCGk9qiEcOdmGsSw63x-NAL3jWNnuoJIU9bFAc6PVuPhhzGI-3UdL7w=w1920-h1080-rw-no} Camelia DINORA, est née en 1989 à Paris, France. Autodidacte, sa passion pour la poésie romantique est née essentiellement de son amour pour la langue française.. {facebook#https://www.facebook.com/camelia.dinora} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+dinoracamelia} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}