On vous offre un air de liberté dans la rue !! Chanter !!
On pourrait réciter nos poème d'amour triste aussi !! Nous On adore!!
Chanter l'amour !!!

Fais-moi pleurer de mille bonheur

Je t'offrirai une larme perlée de joie
Que je ferai glisser avec ferveur
Tout au bord de tes lèvres sans effroi…
Elle sera mes tendres baisers en fleur
Pour que tu puisses dans tes mains
La recueillir et la poser sur ton cœur
Afin de sentir l'amour déversé à l'embrun
D'un parfum au délice de ma vanille
Ou à mes doux pleurs je t'embaumerai
D'émotions, pour te dire juste merci
Pour ta tendresse, et sur moi de veiller
Par cette belle larme que je t'offrirai,
Tu y verras alors suspendu ton prénom
Michaël qui ne cesse dans mes pensées
Dans tous mes sens à tourner en rond...
Poèmes d'amour tristeღ

Seule ,seule face a moi

et mes pensées je me dis ...
Si je partais maintenant, là,
En silence, qui s'en apercevrait ?
Mes ennemis diraient bon vent,
Mes ami(es) eux s'en étonneraient,
Et puis, au bout de quelques temps,
Je serais vite oubliée...
Je deviendrais insignifiante,
Un grain de sable, un rien,
Une chose sans talent, sans éclat,
Un objet oublié dans un coin ...
J'aurai offert généreusement,
Mon amitié, mon amour spontanément,
Envoyé des bouquets de tendresse,
Caressé les maux pour les faire disparaître ,
Afin de soulager,Les personnes que j'aime...
Retirée du monde dans ma solitude,
Qui se souciera de mon devenir?
M'éloigner vers une quiétude ,
Qui se demandera que devient mon avenir?
Seule ,seule face a moi
Et mes pensées je me dis ...
Si je partais maintenant, là,
Dis moi ..A qui je manquerai vraiment ??

On se parlait peu, on n’avait pas à se rassurer.

J’étais avec lui tout le temps même quand je le quittais.
Je me demandais comment j’avais pu vivre avant
si longtemps sans le connaître, vivre dans l’ignorance.
Dès que je le quittais il grandissait à vue d'œil.
Je marchais dans la rue et je souriais à tout le monde,
il me suffisait de fermer les yeux je le voyais partout.
Je sais bien que tout le monde crève d’amour
... car c’est ce qui manque le plus...
mais moi.. j’avais fini de crever et je recommence à vivre.

Il faut savoir ouvrir son coeur et dire ce qui doit être dit.

Ses émotions, ses sentiments, parce que ça nous ronge de l'intérieur.
Le monde est devenu trop froid, les gens ne s'écoutent plus, n'ont plus le temps de rien, ne prennent plus le temps de s'exprimer.
Ils ne savent plus regarder la vie avec le coeur.
En oubliant que maintenant nous sommes içi... mais demain ?
N'oubliez pas, il faut savoir ouvrir son coeur et dire ce qui doit être dit.
Même si des fois ça blesse ,écoutez quand même la personne qui vous parle car tant qu'elle a quelque chose a vous dire c'est, je pense qu'elle a encore des sentiments a exprimer a vôtre égard, quand le silence commence a se faire et que les mots deviennent inutiles,
on perd cette personne ..
et puis n'oubliez pas des Poèmes d'amour triste importants tels que ..
. Je t'aime et tu me manques . Pas besoin d'en faire des tonnes
Car il suffit parfois de pas grand chose ,
..Pour montrer à l'autre son importance...Et l'exception qu'il a dans vôtre vie .

À nouveau amoureuse

Quel bonheur de te retrouver, tu es celui qui m'a fait redécouvrir l'amour.
Tu as su explorer chaque partie de ma peau comme aucun homme ne l'avait jamais fait auparavant.
J'ai retrouvé des plaisirs insoupçonnés, sentir sous tes doigts ma chair à nouveau vibrer et m'abandonner à nos pulsions charnelles.
Ton odeur, ta chaleur, nos corps à corps dans une étreinte fusionnelle vont nous faire basculer dans une déferlante de plaisir.
Vivons sans excuse et aimons sans regret : c'est notre devise mon amour

Ce sourire
Qui me fait fondre
Qui m'attire
Qui attise
Tous mes désirs
Ce sourire
Qui me parle
Qui me happe
De ses émotions
Ce sourire
Sur lequel je me pose
Que je voudrai figer
Le temps d'un baiser
Ce sourire
Qui m'émeut
Que je veux éternel
Pour mon Bonheur
Égoïstement
Ce sourire
Je le veux pour moi
Pour y faire vivre
Tout mon Amour

Dans l'attente
Languissante
De ses mains caressantes
De ses baisers enivrantes
Elle patiente
Le retour de son amant
Dans l'attente
Impatiente
De ses désirs
De ses plaisirs
Elle se livre
Et se délivre
A des jeux d'amour
En solitaire
Inassouvie
Elle l'espère
Nuit et jour ...

La pluie dessinait sur la vitre des étoiles filantes

Que mes yeux suivaient à suspendre leur iris
Pour pouvoir décrocher une seule larme brillante
Qui tomberait de ton ciel à l'âme libératrice...
Et j'étais là à penser à ton sourire charmant
À toute ma vie qui dérive sur les rives de ta voix
Le front posé ici à compter mes sentiments
Que j'ai laissé en toi dans le doux creux de tes bras,
Ma nuit tombant aussi sur mon envie de ta peau
Laquelle douce et si divine au parfum que j'adore
M'emmène en voyage pour atteindre l'Eldorado
Du soleil de ton coeur qui t'illumine toute d'or ...
Tu es ce pays merveilleux que j'aimerai voir
Dans mes rêves infinis ou l'écume de tes draps blancs
Sur la plage de tes pensées qui viendrait m'émouvoir
Comme tes poèmes tristes fragiles ou je tomberais lentement,
Pour pénétrer ton âme et dans le moindre secret
Je t'avouerai mes désirs comme te voir dans le noir
Dansait sur mon paysage vierge de rimes versées
Le sens de l'amour riche de tes Poèmes d'amour triste dans mon regard...

Il plane en moi comme une bulle d'amour

Dans laquelle il fait si bon de s'enivrer
Comme un vin de ses mots de velours
Pour à ses rimes venir me désaltérer
Toute mon âme assouvis à la source
Distillant goutte à goutte un bien être
Que s'écoule de sa fontaine à la course
D’une douce Ivresse exaltante en mon être...
Lorsque sa bulle se veut passion.
Il m'élève dans la fougue d'une envie
Pour rejoindre en silence son cocon
Emplis d'une tendresse qui me ravit
Et lorsqu'elle se veut par nos sentiments
Magique, sans jamais à venir l'éclater
Conjugue le Poème d'amour triste je t'aime à tous les temps
Même loin de lui, elle vient me le réciter...

Assise à ma fenêtre, c'est pour vous mon amour

Qu'enfin s'ensoleille d'or sur tout mon cœur,
Ainsi toutes mes pensées et sans aucun détour
S'ornent de ce que vous m'avez offert, le bonheur…
Au voyage de votre grand regard mystérieux
Qui m'a fait chavirer le cœur et puis l’âme,
La source de vos Poèmes d'amour tendres si délicieux
M'a transmis le feu de vos iris noirs en flammes,
Laissant dans un coin au jardin de mon esprit
Pousser des roses sans épines, pour que jamais
Sous la beauté de vos gestes d'une douceur infinis
Ne se blesse sous l'attente de votre retour tant espéré...
Quand au travers de cette vitre mes yeux figés
Au moindre bruit qui passe à croire que c’est vous,
Je ressens une palpitation en moi s'agrémenter
D'un désir qui me surprend d'un seul, d'un coup,
A faire revivre en moi mon corps et l’essentiel
Que ce soit nul autre que vous enfin qui arriviez…
Dans un même envole me prendre sous vos ailes
A l’abri des tempêtes pour dans vos bras me sauver....

Viens! Donne moi tes nuits! Que je t'emmène en voyage

Sur les chemins perdus au co fin étoilé,
Sur l'eau douce qui ruisselle au bord des Paysages
Partons voir la vie bien au delà des forêts ...
Transmettons sans effort notre amour par les vagues
Par le vent sur les dunes, atteignons le rivage,
Retenons notre souffle qui en nos coeurs divaguent
Sur nos esprits légers de nos corps de passage
Respirons tous nos sens, les parfums délicats
Des immortelles qui tombent quand nos âmes s'effacent
Du globe terreur ou l'éternelle terre vois les pas
Des astres faisant l'histoire qui viennent et qui trépassent...
Nous deux Libres comme l'air, arriverons nous à temps
Pour parcourir les routes qu'il nous reste à faire,
Atteindre l'amour des Poèmes d'amour triste dans chaque sentiments
Qui inhibent les peurs aux travers nos artères...

Avec un piano devant moi

Avec un violon dans la voix
Avec de l'encre, avec des larmes,
Pour les putains , les jolies dames ,
J'écris en vers et en bouquets.
J'écris debout, j'écris inquiète
Noyée d'idées et de tabac
J'écris ce que je ne vis pas
Ça vous enchante.......
C'est bien trop loin !
Je n'irai pas jusque là ...
J'écris avec ma solitude
Avec des fantômes et des croix.
J'écris avec la certitude
De me tromper chaque fois.
J'écris parce que j'ai toujours froid...
J'écris, oh !.....
Les rêves que je vous dois.....
J'écris même sur les mûrs de la ville
Des slogans d'amour inutiles
Vos coeurs sont blindés ou trop froids.
Vos yeux regardent, mais ne voient pas.
J'attends avec joie et colère....
Des wagons de vocabulaire.
J'écris en ruminant des fleurs
J'écris parce que j'ai toujours peur
De ne plus rire,
De ne plus sourire ....quelques fois....
J'écris en force et en silence,
Pour souiller cette page blanche
Comme on fait l'amour à ces femmes
Qui ne cessent de clamer leur innocence...
J'écris pour apprendre à mentir
J'écris pour apprendre à mourir
Pour ne plus porter cette croix
J' écris, oh !....
Le mal que je vous dois...
J'écris jusqu'à la déchirance
OH! le talent ça n'existe pas
J'écris de toute mon enfance,
Les souvenirs que je n'ai pas.
J'écris pour ne plus avoir froid...
J'écris oh! .... j'écris
Et enfin ... j'écris .... MOI!!!

Je reçois tranquille, les milles arômes du vent

Je goûte le goût des grands voyages qui est là
Je reprends les chemins du temps oui d'avant
Je reviens à la mer du début des entrechats
Telle la ballerine qui danse le temps présent
Tel l'acteur qui jubile en faisant son cinéma . . .
*
Je partirai me perdre dans les champs comblés
Une tempête avait secoué ma carcasse fragile
Mes reins n'ont pas été ni écartelés, ni brisés ..
Dans mon ciel délavé, les nuées seront graciles
Le sablier de mes naufrages, peut là se reposer
Je marche les rivages écaillés de la mer, inutiles ..
*
Pour ne jamais me retirer, même de la pluie .. .
Ce soir, j'ai fait taire les animaux, et je t'attends
J'ai souvent fait chanter l'espoir et ses bruits
Tel l'oiseau, je mesure la portée de mes chants.....
S'élève une plainte interminable: douleur qui fuit...
Allant vers toi, mon souffle devient haletant .....
*
Mon bel amour, tu es ma vie, ma permanence
Je t'étreins de toutes mes forces, toi mon lien
Je m'établis en toi : tu es ma seule confiance
Je plonge dans ton brasier et pour un rien
Jusqu'à l'évanouissement dans notre romance ...
Maintenant, je me fais telle l'enfant qui revient...

Ce sentiment qui alimente ma vie . ..

°
Ce sentiment qu'est l'AMOUR, qui naît , et qui meurt . .
Toujours il est en renaissance peu importe les âges ou les
circonstances !
On a beau se débattre , un jour, le pouls s'accélère pour elle
ou pour lui . Mais pourquoi ???
Pour un oui, pour un non . .
Pour un simple Poème d'amour triste . Aucune raison ...
Le coeur gardera à jamais la cicatrice de ces moments
d'abandon aux sentiments !
Parfois se fermeront les blessures, mais restera toujours la
douleur . . cette douleur d'amour trop forte que devant les
gens ont tait ou on renie . .
Mais nous sommes incapables de mentir à notre coeur .
Et cette douleur se réveille toujours au contact, ou au simple
nom de la personne aimée . . . ou au contact d'un souvenir
qui remue jusqu'à l'âme . Le mal est là !
L'amour est cette forme de rébellion que chacun de nous
porte en soi ! Il nous faut des combats d'amour pour arriver
à aimer . Je me suis battue, débattue : et je l'aime !
On va vers des sentiments et non vers une personne .. .
Notre âme reconnaît la complétude de l'âme attendue !!!
Les amours , à ces Calas, Théo, Piaf .je les ai lues, et bien lues
.. Mais il y a le mien mon amour aussi .. .que personne ne
connaîtra !!
Il est en moi ''
Je pleurerai cet amour le reste de mes jours en un secret
bien enfoui dans mon âme .
Je pardonne tout le mal qui a été fait .
Je pardonne même à la vie d'avoir vécu ces douleurs .
Et dans ma possession de lui : je me tais !!!
C'est le seul bonheur qui me reste de lui .. .
C'est le seul sentiment qui alimente ma vie !
*** SANS AMOUR NOUS NE SOMMES RIEN !!!!!!!! ***

Comprends-moi bien !

.
Je ne vais plus parler ... .
Je ne vais plus pleurer....
Je ne vais plus chanter...
Je ne vais plus crier ...
Je ne vais plus hurler
Je ne vais plus t'aimer...
Je ne vais plus....exister ....
.
Je vais sourire
Je vais courir
Je vais haïr
Je vais souffrir
Je vais partir
Je vais mourir
Je vais en ... jouir
.
Il te faudra parler
Il te faudra pleurer
Il te faudra chanter
Il te faudra crier
Il te faudra hurler
Il te faudra m'aimer
Il te faudra... me trouver ...

Je suis morte

Je suis morte
Les ombres ont été plus fortes
Je suis morte de l'intérieure
Faisant disparaître le bonheur
Je suis morte
Et au fond peu importe
La vie me hait
Depuis toujours je le sais
Petit à petit, je dépéris
La mort m'a mise en sursis
De l'intérieure je me sens pourrir
Plus aucun espoir dans mon avenir
Aucun retour en arrière possible
Blessures irréversibles
Je suis morte
Les ombres ont été plus fortes

Enregistrer un commentaire

Top poèmes

poème d'amour

{picture#http://4.bp.blogspot.com/-NYexIQ3EQGI/V6aZ3ioZmrI/AAAAAAAADcM/UNAND_T0DtgFxmy_4yX82SfT3OdU8ysgQCK4B/s1600/Po%25C3%25A8me-d-amou-SMS.jpg} SMS d'amour poème est le site de poésie facile et agréable pour tous, s'amusent et souhaitent partager de bons moments avec votre partenaire. Vous avez la possibilité de créer votre poèmes, ajouter des articles et photos, faites de belles rencontre et partageant les mêmes passions et envies. {facebook#https://www.facebook.com/SMSdamourpoeme} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+po%C3%A8medamouramour} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}

dinora camelia

{picture#https://lh3.googleusercontent.com/q1XXCT9jMq6egGBb6bFJCGk9qiEcOdmGsSw63x-NAL3jWNnuoJIU9bFAc6PVuPhhzGI-3UdL7w=w1920-h1080-rw-no} Camelia DINORA, est née en 1989 à Paris, France. Autodidacte, sa passion pour la poésie romantique est née essentiellement de son amour pour la langue française.. {facebook#https://www.facebook.com/camelia.dinora} {twitter#https://twitter.com/poeme_amour_sms} {google#https://plus.google.com/+dinoracamelia} {pinterest#https://www.pinterest.com/source/sms-d-amour-poeme.com/} {youtube#https://www.youtube.com/channel/UCwfrJ1rQgOHa8cdJS4FcbXQ} {instagram#https://www.instagram.com/poeme_amour_sms/}