poème d'amour 36 :

Si seulement je pouvais t'avouer mes sentiments
Dissimulés en moi depuis bien trop longtemps
Je me sentirais d'un seul coup libérer
Libérer de ce secret ne faisant que me ronger

Si nous pouvions être rien que toi et moi
A se demander qui fera le premier pas
Assis sur un banc, se demandant pourquoi
Pourquoi entre nous ça se passe comme cela

J'aurais aimer ne serais-ce qu'apercevoir
De ta part, une douce lueur d'espoir
Car je ne pense te laisser indifférente
Indifférente de toute cette attente

Mais quand j'y pense, j'ai simplement peur
Peur que rien ne fonctionne entre nous
Peur que tu ne me rendes complètement fou
Peur que cette histoire ne finisse par des pleures
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer