poème d'amour triste: Tu peux partir

Tu peux partir, je ne te retiendrai plus
Mettons un terme à ce faux amour fou
Que nous avons tant absorbé; j'en suis repu
Voici l'épilogue de notre histoire, le bout

Nous nous sommes trop supportés
Arrêtons de nous mentir, c'est assez
Nous avons essayé, ça n'a pas marché
Rendons-nous à l'évidence, pourquoi insister ?

Le signe élémentaire que rien ne va plus
C'est quand on cherche des prétextes
Tous les jours pour rester. Ainsi, j'ai su
Que tu n'es pas la Denise de mes textes

Séparons-nous, mais ne nous haïssons pas
Mon bonheur n'est pas dans tes yeux
Ta place, hélas, n'est pas dans mes bras

Le but de l'amour est de nous rendre heureux
L'étions-nous ? Arrêtons donc cette mascarade
Même si, au fond, mon coeur battra la chamade
Quand je repenserai à nos projets, à nous deux

Ma quête de Denise se poursuit encore
Moi qui pensait être au bout du long voyage
J'ai cru en toi, j'ai cru en nous. Ah ! Le mirage
Trouver Denise, un labeur, comme tout trésor

Tu me manqueras, je ne vais pas me mentir
Même les départs les plus souhaités éveillent
Toujours une dose de mélancolie. Car, partir
C'est arracher quelque chose, une merveille

Nous nous sommes fait de vaines promesses
Avons été gourmands dans nos espérances
Et avons voulu forcer la main à la providence
Séparons-nous sans rancune, sans tristesse

Oui, tu peux partir, je ne te retiendrai plus
Mettons un terme à ce faux amour fou
Même si, tu le sais, tu m'as toujours plu
Hélas, ça ne suffit pas, ce n'est pas tout .
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer