poème de passion

Mon cœur, ce poème mouillée de larmes

et écrites avec les souffrances de mon âme

n'est pas un adieu. Ou peut-être... si cette flamme,

à la chaleur humaine et d'une peau pâle...

t'aime à nous éloigner de notre vie conjugale.

Te savoir dans les bras de cette bonne-femme...

j'en suis confus, mes sentiments en sont incapables.

Et encore plus de toutes tes promesses

qui me révèlent toutes des hypothèses.

Mais, les mensonges restent ta faiblesse

quand c'est pour les dire à ta maîtresse.

Ton attirance pour le même sexe...

non, n'est pas un péché; je te l'atteste.

Mais nier ce que tu es te renverse:

dans les tsunamis des mers de pécheresses.

Signé mon amour et ma tendresse
qui espèrent sauver ta jeunesse.
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer