poème d'amour 226: Coquine

Coquine

Un petit jeux de séduction

Des yeux de biche des mains câlines

Vibrations fusions émotions

Je n’en reste pas moins coquine

Clin d’œil et embrassade

Lorsque le vous deviens tu

Avant ma vie était maussade

Je ne reste pas longtemps vêtu

Vous m’avez dit tu

Je vous ai fait l’amour

Étendu un peu perdu

Aller simple sans retour

J’aime le réconfort de tes bras

Nos peaux s’attirant follement

Je suis la posée sur toi

Prend moi, je t’en pris à présent

Mes bout de sein frôlent les tiens

Corps et âme je me suis donnée

Nos Corps mêlés ne faisaient qu’un

Toute au long de cette nuit coloré

Je me sens comme dans un cocon de soie

C’est avec toi que le plaisir j’aime gouter

Accompagnant tes gestes délicat

Au petit matin je n’ose te quitté

-Prune-
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer