poème: Derniers feux.

Sous les feuilles d’un chêne brille le souvenir
Dr la plus belle des scènes qui fit notre avenir,
Là nous nous sommes aimés pour la première fois
Et nous avons trouvé ce qui fait notre joie.
C’était la folle jeunesse nous étions impatients
Dans ces jours sans sagesse l’amour est inconscient,
Nous aimions tous les deux jusqu’à l’incandescence
Nous étions si heureux nous brûlions nos silences.
Il nous fallut du temps pour que naisse l’harmonie
Quand l’amour est tourment il fait bien trop de bruit,
Quand la tendresse inscrit sespoèmes d'amour sur la passion
C’est l’amour qui survit à toute déraison.
Sous le chêne vieilli par le poids des années
Le souvenir s’écrit sur ses feuilles fanées
poème: Derniers feux.Nous revenons souvent sous l’arbre centenaire
Retrouver ces moments éblouis de lumière.
Quand de ta main ridée tu caresse ma joue
Je me sens tant aimée ton regard est si doux,
Mon cœur bat la chamade quand je vois ton sourire
Et dans cette ballade retentissent nos rires.
De toutes ces années tu m’as fait un cocon
D’amour et de gaité et la dernière saison
Nous la vivons joyeux toujours main dans la main
L’amour reste précieux jusqu’au bout du chemin.

PAR: Régina Augusto.
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer