Poème d♥amour

Si vous venez frapper à la porte de notre blog, alors vous trouverez des Poème d"amour pleine de sentiment, des Poème d'amour écrient pour elle ou bien écrient pour lui
Pour lui ou bien pour elle, c'est un amour géant, entrez! Vous trouverez... la passion pour des Poème d amour, quelques musiques relevant des moments d'émotions...

Poème d'amour

Tueur d'amour.
Délivrée de l'amour devenue une prison
Son coeur devenue sourd refuse la passion,
Et toujours elle entend la laideur des échos
De cet homme trop violent quicausa tous ces maux,
Elle attend aujourd'hui que cette nuit s'éclaire
Elle qui s'était enfuit loin de cette misère,
la moindre des étincelles qui la faisait vibrer
Etait rage démentielle causant sa cruauté,
Qu'il exercait sur elle avec délectation
Son âme était trop belle, il voulait sa destruction.
...................................

Poème d'amour 2

Amour, amour réserve-moi des pensées

Ou je pourrais m'y blottir, et ainsi me laisser

Le temps d'un instant au chaud rêvasser

Venir dans ton âme, pour m'entrelacer

A tes yeux et entrevoir un monde de volupté

Ouvrant les portes d'un univers enchanté

Par ton aura qui sait me charmer, et m'envouter

A tes poèmes d'amour pour en moi encore les sculpter....

Dans tes bras réserve-moi l'ivresse à me damner

A ton corps pour me protéger, et m'emmener

Sous tes ailes protectrices, à m'abandonner

Dans ta danse, où ton amour vient m'entraîner...
...................................
Toutes ces choses que l'on

aime et que l 'on abandonne

Pour ne pas décevoir

Ou ne pas croire que tout fini un jour

Et que l'on y peut rien

Derrière ce miroir

Tu es là ,dans ma mémoire

Vivante, toi que la vie n'épargne

Tu étais mon dernier repère

Ma chaumière, où t 'aimer

était un rêve

Tout en frissons delicieux

Mais aujourd hui

Devant ce miroir

Une larme suffit pour ne pas oublier

Que mon coeur vit encore

Dans ton absence

Pour apaiser des souffrances

Mais tu ne sauras

Combien sans toi, il est en errance



........................................
Parce que je suis maladroite

Que je n'ai pas su t'aimer

Parce qu'il y a trop de non-dits

Que je me maudis

Je hais ma façon de t'aimer

Je déteste ma manière

De te le dire

J'aurai voulu être belle
.................................

Poème d amour 5

Comme cette Rose
Que tu me déposes

Mais je suis laide

Comme le sont mes silences

Je n'ai pas su t'aimer

Pourtant Dieu sait comme je t'aime

Je t'aime à n'en plus dormir

Je t'aime à en souffrir

Je n'ai pas su t'aimer

Pourtant Dieu seul sait comme je t'aime

Je t'aime à m'en faire peur

Je t'aime dans ma folie

Je n'ai pas su t'aimer

Pourtant je t'aime

A en accepter l'idée de te perdre...
..............................................
Demain, je serai là, nous nous retrouverons

Je serai dans tes bras, goûterai à ta passion.

Cette liqueur si douce que j'en oublie toujours

Mon sang chaud qui va vite sur l'éternel amour

Je serai dans tes bras, oublierai mes soucis

Ne dirai pas grand chose, c'est peut être mieux ainsi

Profitez du plaisir qui vient s'offrir à nous

Quand le présent se fige et le futur se floue

Cette liqueur extraite du fin fond de ton cœur

Me fait tourner la tête et m'emporte au bonheur

Devant tes yeux marron qui balance sur mon ombre

Et rallument l'étincelle dans mon regard si sombre

Renaîtrons tous mes sens... Je nous verrai partir

Pour atteindre une comète pour ne plus revenir

Nos cieux se confondront et ma chair à ta chair

Traverseront l'infini pour quitter l'univers...

Demain... Je serai là, et tu me souriras

Je t'écouterai parler et le temps s'arrêtera

Car devant ta beauté, mon cœur sera sans vie

Il dessinera pour toi sa douce mélancolie ....
......................................
Cette larme qui coule, laissez-moi l'embrasser

La sécher avant même qu'elle ne tombe à mes pieds

Ce sentiment en elle est un message du cœur

Qui transporte l'ADN de tout votre bonheur

Elle raconte bien des choses de votre âme amoureuse

Qui divague au palais, qu'avant moi toute rêveuse

Elle restait la sans vie ou dans votre cristallin

Coloré de l'automne qui harmonise votre destin

Je la prendrai du doigt pour la mettre à ma bouche

Pour boire ce sentiment qui m'émeu, qui me touche

Elle, rependue en moi vous dira ma vision

Qui anime mon cœur et dilue ma passion

Cet amour qui éclaire vos nuits noires étoilées

Brille d'elle et se garde d'être une larme salée

Un soleil qui ressemble a un sourire magique

Qui illumine la mer des instants nostalgiques

Je viendrais s'il le faut vous donner une caresse

Pour la faire disparaître de toute ma tendresse

Pour ainsi dire d'elle, qu'elle est force et détresse

Qu'en elle seule je ressens en mon être l'ivresse

De toute votre tristesse qui se pâme de mes poèmes d'amour douces

Qui s'égare quand je suis loin de vos yeux si beaux

Je vous écoute parler de vous et du printemps

Et de cette goutte d'eau qui m'emporte dans le vent ...



...............................
Ne m’en veuillez pas trop mais je rêve de vous

J’envie parfois le vent qui frôle votre épaule

Qui vient longerma rue souffle pour me rendre jaloux

Et envoyer à sac mes mots d'amour dans cette course folle

Je pourrais toute ma vie ne rêver que de vous

Qui prenez soin de moi en me tendant la main

Mes poèmes d'amour sont loins derrière et je vous donne tout

Car mon cœur à présent s'enivre de vos quatrains

J'envie l'étoile qui un jour vous a vu naître

Elle brille dans votre ciel plus fort que la mienne

Et cette force que j'ai palpé vient remuer mon être

Me dire que votre amour peut enterrer ma peine

Regarder sur mes bras ! les fleurs qui fleurissent

C'est bien de vous tout ça... A cause de vos sourires

Ou vos lettres d'amour sont devenus complices

Mon cœur épris de vous, ne pourra plus mourir

Vos yeux si pétillants, recolorent mon moral

Ne me sens plus un homme face à votre douceur de femme

L'imaginaire de mon enfance m'emporte dans une spirale

Ou votre tendresse vient m'inonder au plus profond de l'âme

Ne m’en veuillez pas trop si je ne rêve que de vous

Mes pensées sont blessées, vous seule savez me les panser

Car maintenant, voyez! mon désirs brûle pour vous

C'est bien dans votre corps ou je veux me noyer...
Amour passion
J’aime passionnément
.....................................

Mots d amour

Eperdument
L’amour me transporte

M’emporte

Mon cœur palpite

S’effrite

A chaque fois

A chaque ébat

Comme un volcan

Où la lave s’écoulant

Me fait bouillir

Frémir

M’emprisonne

Me rend aphone

Les poèmes d'amour deviennent superficiels

Irréels

Mon corps se donne

Fredonne

L’amour est passion

Déraison

Instrument de plaisir

De doux soupirs

A la fois l’enfer et le paradis

Où tout est permis



.........................................
Sur ma peau à l'encre indélébile

Tu as gravé un je t'aime fragile

Laquelle est restée toute troublée...

Sous tes mains mon cœur a chaviré

Lui offrant le fruit du désir, en cadeau

Des notes sucrées au son de tes mots

Une symphonie d'amour, m'emportant

Par ta présence sur tes rives, éveillant

En moi l'envie de déployer mes ailes

Pour m'envoler jusqu'à ton joli ciel

Lorsque sur mon corps amourachés

Tes bras l'entourent comme pour le protéger

Dans ta douceur, ta tendresse qui m'emporte

Au delà d'un bien être où tu me transportes

Mon esprit divague à en être de toi ivre

Par ton parfum distillé en moi qui m'enivre...
..............................
Demain, je serai là, nous nous retrouverons

Je serai dans tes bras, goûterai à ta passion.

Cette liqueur si douce que j'en oublie toujours

Mon sang chaud qui va vite sur l'éternel amour

Je serai dans tes bras, oublierai mes soucis

Ne dirai pas grand chose, c'est peut être mieux ainsi

Profitez du plaisir qui vient s'offrir à nous

Quand le présent se fige et le futur se floue

Cette liqueur extraite du fin fond de ton coeur

Me fait tourner la tête et m'emporte au bonheur

Devant tes yeux marron qui balance sur mon ombre

Et rallument l'étincelle dans mon regard si sombre

Renaîtrons tous mes sens... Je nous verrai partir

Pour atteindre une comète pour ne plus revenir

Nos cieux se confondront et ma chair à ta chair

Traverseront l'infini pour quitter l'univers...

Demain... Je serai là, et tu me souriras

Je t'écouterai parler et le temps s'arrêtera

Car devant ta beauté, mon coeur sera sans vie

Il réécrira pour toi sa douce mélancolie ....
..............................
Tentation exquise

Attitude féline

Dans laquelle on devine

Une envie de plaire

De la satisfaire

Regard provocateur

Séducteur

Une envie de s’approcher

De s’accrocher

A son corps fougueux

Amoureux

Ressentir son désir

Doucement l’envahir

Parcourir sa peau de baisers

Avec sensualité

Faire glisser ses mains

Au creux de ses reins

Entendre ses soupirs

Assouvir son plaisir

La transporter au pays de l’ivresse

Voir l’amour qui la transperce

Imaginer son abandon

Ne faire qu’un à l’unisson
Je reste ta dame brune au soleil levant
.......................................

Poème d'amour romantique

Qui pose sous tes paupières embrumées

Mes poèmes à l'aurore d'un joli printemps

Ou mon coeur s'éveille, à ton ciel étoilé

Lorsque s'allume au firmament l'étincelle

La magie de l'amour, où je m'empresse

A me laisser me porter sous son aile

Afin d'atteindre tes bras et de ma tendresse

Te protéger tel un ange gardien, ou sur toi

Toujours je veille t'emportant sous mes cils

Au voyage de mes yeux, sur la route de mes émois

A me suivre vers un pays enchanté et docile...

Offrant à ta vu le plus beau de mon paysage

Pour embaumer tes maux à ma douceur

Distillée goutte à goutte en ton âme au passage

De mon parfum à faire de mes Poème d'amour ton bonheur...



.............................
Derrière cette porte je n'attends plus que toi !

Que tu m'accueilles à tes lèvres, d'un baiser

Et me sauves à la tendresse de l'écrin de tes bras

Par tout leur amour, où je me laisse transporter

Sur les rives d'un bonheur qui m'emportent bien loin

Des méandres de mes nuits, à pousser un soupir

Lors de mes insomnies ou l'attente plus ou moins

Longue à tendre l'oreille, défait le silence au désir

D'entendre le son de tes pas, résonner dans en écho

Dans mon cœur qui sème des cris perfides qui s’essoufflent.

Entrouvres alors la serrure de mon âme, soigne ses maux…

Réconfortant d’amour contre toi pour retrouver le souffle...
.............................
Enchaîne-moi à tous tes poèmes enchanteurs
Yeux dans les yeux en hypnotique lien pour en faire

Une chorégraphie sublime sans pareil de bonheur

Ou je t'emporterai, sous mes ailes ornées de lumière

Sur ma jolie piste de danse étoilée d'amour

Sans lassitude, danser au creux de mon corps

Je t'offrirai le son de mon cœur de velours

Et nos peaux bien collées, aux désirs chantant fort

S'embrasser jusqu'à doucement perdre haleine

Au diapason de leurs douces paroles poétiques

S'unir par un frisson qui te dira tout bas je t'aime

pour te laisser fébrile au soupir de ma folle musique..
..........................

poème de nuit entre amoureux

J'ai pensé un matin, j'ai pensé de ma nuit

Ou j'étais loin de toi, tout seul dans mon replis

N'entendant que mon cœur qui épelait ton prénom

Léa douce mon bonheur qui m'enivre de passion

Au début de la nuit j'ai pensé ton sourire

Puis tes bras protecteurs qui m’emmènent loin d'ici

Dans ce fauteuil assis, seul, j'imaginé le pire

Que le temps nous éloigne de l'amour infini

Un frisson sous ma peau, un réveille, un cauchemars

Réaliser de nouveau que je rêve dans le noir

Que sans toi mon amour, mes mots sont dérisoires

Je t'écris pour comprendre la vie et son espoir

Au matin au réveille, je t'écris que je t'aime

Que sans tes poèmes romance mon corps ne vit plus chaque jour

Que mon esprit s'envole pour rejoindre tes poèmes d'amour.

Qui me redonnent force quand tu me dis Amour
........................................
Sur mon cœur à l'encre de tes yeux j'ai tatoué

La date de notre rencontre, en chiffre d'or,

Je l'ai même bien ancré pour ne jamais regretter

Ce moment qui fut merveilleux, que je veux encore…

Ton prénom Michaël s’inscrit sur la soie de ma peau

Pour te sentir toujours tout au plus près de moi

Lorsque que tu manques à mon décor, à mes mots

Afin que ton soleil resplendisse encore en moi

Et que s'énonce tout ton amour qui me redonne vie

Lorsque je cherche tes douces mains pour effacer

Mon vague à l'âme à la caresse de ton chant infini

Qui me siffle la belle romance d'un jour tant espéré

Ou tu m'as redonné ce souffle, cette confiance

Des ailes à mon esprit, où à présent il s'envole

Grâce à toi mon amour, qui vient arpenter ma chance

De te connaître et t'aimer, mon cœur chante et s'affole...



............................
Tes beaux défauts
Ton défaut c'est d'aimer sans jamais regretter,

C'est pouvoir assumer les erreurs les rejets,

Et c'est de pardonner sans jamais reprocher.

Mais tu n'es pas un ange sinon ça se saurait

Et ce qui est étrange c'est que toi tu disais

"Peut-être que ça dérange, je ne suis pas parfait".

Toi tu es comme l'amour et j'en veux tous les jours

Et tu reviens toujours tu fais nos beaux séjours

Tu es dans mon coeur lourd gardé à double tours.

Tu nais de cette flamme qui réchauffe mes heures

Et ce supplément d'âme qui embellie mes pleurs

Je ne suis qu'une femme dont tu fais le bonheur.

Poème damour triste

J'y arriverai
Pourquoi tout ce silence dans ton sourire

Comment ne pas répondre à mes soupirs

J'aimerais tant demain boire à tes lèvres

Touche-moi donc! Elle est forte ma fièvre
Comment dire encore cette envie: parfois

Comment te dire j'ai ce mal: peur de toi ...

Peur de ne pas entendre de mots d'amour

J'ai la crainte de la perte : mais j'accours ...
Tu vois maintenant je tourne vite le dos

Je pars à la recherche d'un rêve offensé

Je retourne là, où naît le cri qu'il faut

Pour gagner la force de vivre la liberté ...
.........................................
Embrasses-le pour moi…

Tous ces mots que j’écris, poème d’amour comme un cri

Que je ne t’aie pas dit, sont douleurs aujourd’hui,

Tu étais tout pour moi, et j’avais tant de joie

À vivre auprès de toi Pourtant j’ai fait ce choix.

J’ai tout abandonné, c’est vrai je t’ai quitté

Dans mon cœur déchiré je la sentais peser,

Ta douleur me blessait, cruelle elle s’ajoutait

A ce mal qui jamais ne me quitte tu le sais.

Ce funeste destin qui a pris un matin

Notre beau chérubin ne nous laissait plus rien.,

Que des larmes amères et l’horrible mystère

D’une folie passagère qui tua notre chair.

Dans ton regard vidé, par l’horreur foudroyé

Tu t’es agenouillé trop de douleur rend muet,

Le choc fut si violent que notre bel enfant

N’était plus qu’os et sang sur ce trottoir trop blanc.

Le temps n’efface pas la douleur du trépas

Je cherche ses doux bras, mon enfant n’est plus là,

Au plus profond de toi est morte toute joie

Ta a douleur crois moi me vide et me foudroie.

Ton regard me le dit tu le retrouve lui

Chaque fois que je souris en silence toi tu cries,

Et toi tu n’en peux plus ton âme est en refus

Et ton cœur est reclus loin de tout ce qui fut.

Et voilà qu’aujourd’hui tu as quitté ta nuit

Tu as rejoint celui qui as quitté ta vie,

Je t’imagine là-bas, tu le tiens dans tes bras,

Et tu lui parleras de sa mère tout en bas.
..............................................
Quand l'amour aveugle.
J'ai cru voir dans tes yeux que tu étais heureux

Je n'ai pas vu le feu qui séteint peu à peu,

D'une triste trouée ton coeur est affligé

Je croyais être aimée mais c'était au passé,

Et par ton air morose j'ai appris quelque chose

L'amour est comme la rose qui toujours se nécrose,

J'ai détaché le lien qui unit nos destins

Ton bonheur valait bien que j'abandonne le mien.
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer