Adages d'amour français

Adages amour triste

Je ne dis pas de mots, je ne fais que des gestes,
Pour être parmi vous, voilà ce qu’il me reste
Depuis que je suis né, vous ne m’entendez pas
Ce silence dans ma vie est plus riche d’émoi…
Quand déjà tout petit, l’esprit dans les nuages
Je vous montrais du doigt la carte de mes voyages
Dans mon lit allongé je comprenais tout bas
Que dans ma destiné je serai celui là
Que l’on dit différent ! Pas pareil que les autres…
Qui sont vraiment ces autres sans gestes qui chuchotent
Moi, du coup, j’ai mes mains qui vous parlent sans cessent
Vous n’me comprenez Pas ? Ce n’est pas une faiblesse
Entre nous finalement, ce n’est juste qu’un langage
Ou des deux parties nous devons rompre ce clivage
Mon cœur s’ouvre à vos yeux malgré mon handicap
Qui fait de moi une force si cela vous échappe
La vie est faite ainsi, on n’choisit pas toujours
Je n’ai pas tous mes sens mais dans le mot Amour
Triste ou gais rien n’est dit, pourtant on se comprend
Dans le langage des signes, mes mains… je vous les tends

Adages d'amour français Adages d'amour impossible

Entendez-vous couler les pleurs ??
Voyez-vous ces larmes à mouiller ??
L'âme pleure le temps du bonheur
Le coeur s'éteint au feu de brailler
.
Il faut laisser couler la douleur
Elle a ce rendez-vous à aborder
Elle doit crier le mal de sa peur
Il y a là cette détresse à exprimer
.
Le mal gémit une sourde fureur
Où est l'amour, où est l'amitié ?
Coulez larmes, oui c'est l'heure
Coulez ô larmes ... oui ... coulez...

Adages amour distance

Je ne dis pas de mots, je ne fais que des gestes,
Pour être parmi vous, voilà ce qu’il me reste
Depuis que je suis né, vous ne m’entendez pas
Ce silence dans ma vie est plus riche d’émoi…
Quand déjà tout petit, l’esprit dans les nuages
Je vous montrais du doigt la carte de mes voyages
Dans mon lit allongé je comprenais tout bas
Que dans ma destiné je serai celui là
Que l’on dit différent ! Pas pareil que les autres…
Qui sont vraiment ces autres sans gestes qui chuchotent
Moi, du coup, j’ai mes mains qui vous parlent sans cessent
Vous n’me comprenez Pas ? Ce n’est pas une faiblesse
Entre nous finalement, ce n’est juste qu’un langage
Ou des deux parties nous devons rompre ce clivage
Mon cœur s’ouvre à vos yeux malgré mon handicap
Qui fait de moi une force si cela vous échappe
La vie est faite ainsi, on n’choisit pas toujours
Je n’ai pas tous mes sens mais dans le mot Amour
Triste ou gais rien n’est dit, pourtant on se comprend
Dans le langage des signes, mes mains… je vous les tends

Adages d'amour perdu

Évidemment, un homme qui pleure, je suis...
J'ai tout comme vous, mes instants de bonheur...
Mais j'ai aussi lorsque je vous écris.
Le secret de l'âme sous mes doigts de fleurs ...
Et bien sur, tout comme vous, j'ai cette envie
De découvrir le monde, ou de vous voir...
J'ai cette envie de marcher sous la pluie...
Pour respirer cette odeur de l'espoir.
Je suis un homme qui pleure avec un cœur
Et qui voudrait offrir au monde la paix
La liberté de dessiner sans peur
Sur vos rêves que je peigne, de voyager...

Adages d'amour court

J’adore cette soirée… J’adore le silence de la musique. Les lèvres et son rouge drogue, tes courbes, la dentelle qui les enveloppe… Y a tellement d’monde, et nous au milieu du vide ; la solitude brutale est toujours parmi les autres j’ l’ai tellement ressenti ça ! J’ai du lean, de la fumée verte qui coulent de ma bouche... les menottes fondus sur mes poignets, mes mains rangées dans la poche de tes paupières : j’ai la cleptomanie des diamants verts et noirs accrochée à l’âme ! T’as effacé mon prénom et moi le tiens. La police nous retrouvera jamais là où on s’aime. Le genre de crêtes où seuls les loups viennent rendre hommage au ciel, aux étoiles comme des briquets allumés par les pyromanes échappés. Marilyn viendra fumer sur notre joint, 22, et Jim aussi, après être redescendu de la tempête, et sa visite au chaman de la forêt perdue, 8 rue des portes magiques, Los Angeles. Tes collants filés laissent entrevoir comme des persiennes sur le jour, méditatif moi, au devant de ta peau, les yeux à genoux.

les plus beaux Adages d'amour

Perdue dans les bois j'ai cru entrevoir
Une.ombre sur le chemin, jonché
De feuilles tombées, qui ma fait voir
Ton visage, qui d'un coup s'est effacé
Toute ma.peine, qu'au vent si.léger
M'a apporté sur ma peau tes caresses
J'y ai même senti que tu venais l'embrasser
De tous tes mots à l’effeuiller en délicatesse
Ainsi mon cœur c'est mis.en moi à cogner
Si fort qu'il s'est envolé au plus haut d'un émoi
Avec les battements de mon amour affolé
Et tous mes je t'aime que j'écris pour toi ...

Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer