J'aurai peur de toujours t'aimer

J'ai peur, si peur ???

Je te cherchais, mais tu m'as trouvée
Je te rêvais, mais hier tu m'as éveillée ...
Maintenant voilà j'ai peur de t'aimer !
Il y a en moi depuis, cette faim de toi
Une âme, mendiant une attente de toi
Un besoin imminent d'entendre ta voix
.
Je me glisse jusqu'au bout de ma folie
À ces heures où tu renais dans ma vie !!!
L'eau est à mes paupières, je me trahis !
Je bois aux larmes, les prières effacées
Ces prières délirantes des amours liées
Ces prières de ceux qui se sont aimés ...
.
Demain, j'aurai peur de toujours t'aimer!!!!
Naît cette peur d'apprendre à te détester,
Et la crainte d'apprendre à ME détester ...
C'est pour toi aussi, que j'aime l'éternité
Que j'apprends à conjuguer malgré le passé ...
Me voilà qui retiens même mes pensées . . .
.
J'accepte difficilement de t'aimer ainsi !
Pourquoi mes sentiments ont-ils tant jailli ?
TOI, voilà ce nom de ma crucifiante folie
Genèse douce de mon interminable peine ...
Mémoire cernée de toutes parts de haine
Mémoire chantée qui montera sur scène ... .
.
J'oublierai, où je porte mes yeux, pour toi
J'oublierai, médusée, la splendeur des bois
J'avancerai, crucifiée, par tes cris de joie ...
La mémoire cernée dans l'instant sacré ,
Et l'âme chimérique vogue sur les marées ...
Reviens ô mon âme au rythme des pensées . . .
========================================

I'm afraid, so afraid

I was looking for you, but you found me
I dreamed you, but yesterday you awoke me ...
Now here I am afraid to love you!
There is in me since, this hunger of you
A soul, begging a wait for you
An imminent need to hear your voice
.
I slip to the end of my madness
At those hours when you reborn in my life !!!
J'aurai peur de toujours t'aimer
The water is at my eyelids, I betray myself!
I drink with tears, prayers erased
These delirious prayers of loves connected
These prayers of those who have loved each other ...
.
Tomorrow, I will be afraid to always love you !!!!
This fear of learning to hate you is born,
And the fear of learning to dislike ME ...
It is for you too, that I love eternity
What I learn to conjugate despite the past ...
Here I am, who even hold my thoughts. . .
.
I do not like to love you like that!
Why did my feelings so gush?
YOU, this is the name of my crucifying madness
Sweet genesis of my endless sorrow ...
Memory encircled on all sides by hatred
Memory sung that will rise on stage ....
.
I will forget, where I bear my eyes, for you
I will forget, medusée, the splendor of the woods
I will go forward, crucified, by your cries of joy ...
The memory encircled in the sacred instant,
And the chimerical soul sails on the tides ...
Return my soul to the rhythm of thoughts. . .
**********NSA**********
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer