Passion amoureuse

La douleur de l'âme amoureuse

Elle était jeune et belle mais restait solitaire
Il y avait en elle un bien sombre mystère,
elle portait en son coeur dans le plus grand silence
la plus grande douleur venue de son enfance.

Elle avait cru pouvoir oublier sans déchoir
Elle croyait que l'espoir la sortirait du noir,
Mais le temps la retient lui qui n'efface rien
la douleur est le lien qui toujours lui revient.

Dans son âme blessée pleure l'enfant rejetée
Elle est persuadée qu'on ne pourrait l'aimer,
Et là dans son sourire tout ce qu'elle peut souffrir
Se devine sans rien dire personne ne l'entend rire.

Elle était jeune et belle mais ne croyait en rien
En perdant l'essentiel elle n'avait plus de lien,
N'en voulait à personne mais restait toujours seule
Sa douleur qui résonne est un triste linceul.



On verra bien demain

Et la nuit s'est posée sur cette belle journée
Tu avais pénétré dans mon cœur en apnée,
Avec toi j'ai trouvé ce bonheur étoilé
Que j'avais tant cherché au cours de ces années.

Tu distille l'espoir dans mon âme miroir
Qui ne demande qu'à croire à ce qu'elle vient de voir
Dans ton regard bleu-noir : un poème d'amour une histoire.
Mon cœur est un ciboire empli de tant d'espoir.

Et je peux m'endormir sans craindre de souffrir
L'amour va m'enrichir j'aurais tout à t'offrir,
Non : surtout ne dis rien et prends plutôt ma main
Ce soir aime-moi bien, on verra bien demain.

De ton cœur à mon cœur passe tant de douceur
Ton amour, ta chaleur sont source de bonheur,
Et rien n'est aussi beau que ta main sur ma peau
Demain sera l'écho de cet amour si beau.

A jamais sous ton charme

Je t'ai offert mon âme pour ton cœur pour ta flamme
Je suis devenue femme à jamais sous ton charme,
Dans ta chaude tendresse le rire que tu m'adresses
Est comme tes caresses quand nos corps sont en liesse,

Enrichie par l'amour que tu donnes chaque jour
Ma vie est un séjour où le mal n'a plus cours,
Il y a cette joie que l'amour nous renvoie
Elle créer à chaque fois un lien de toi à moi,

Auprès de ton doux cœur j’ai trouvé le bonheur
Cœur en apesanteur tu deviens mon meilleur
Toujours je te dirais, je t'aime je t'aimerai
C'est mon plus doux secret et cela tu le sais.

Couchés peau contre peau, ta main là sur mon dos
Il n’est jamais trop tôt pour aimer au plus haut,
Dans ta voix je l’entends le désir qui te prend
Au fond de moi je sens que mon corps lui t’attend.

Ton sourire épanoui me dit « je suis ravi »
Les mots que tu m’as dit au cours de cette nuit,
Me laissent sous ton charme tu dévoile la femme
Et je t’offre mes larmes, ma joie et ma flamme.

Le salut de la rose
J'ai regardé la rose qui s'ouvrait à la vie
J'y ai vu quelque chose comme des gouttes de pluie,
La rosée du matin enrobait de lumière
Ses pétales satins à l'orangé si clair.

Dans le souffle du vent qui se faisait douceur
Elle eut un mouvement qui fit battre mon cœur,
Ma rose du jardin en vint à s'incliner
Juste là sur ma main, pour être caressée.

Et cette fleur royale se posant sur ma main
Écarta ses pétales m'offrant son doux satin,
Soufflant tout doucement sur mon amie la rose
En un frémissement elle mit le temps en pause.

Tendre rose mon amie Je ne veux te cueillir
Et de ta courte vie tu pourras m'enrichir,
De ta beauté fragile au parfum envoûtant
En toi rien n'est futile tu parles aux sentiments.

Je garde en souvenir ta douceur satinée
Tu ne saurais mourir tu vis d'éternité,
Tu as vécu ma rose en exprimant l'amour,
Ce que vivent les roses juste un merveilleux jour.
Articles Similaires romantiques

Insérer un commentaire Masquer